Municipales : selon un dernier sondage, ça va être très serré à Toulouse

Un dernier sondage, publié ce mardi 24 juin, laisse présager un duel entre Jean-Luc Moudenc et Antoine Maurice qui sera particulièrement serré au deuxième tour des élections municipales à Toulouse. L’élu écologiste l’emporterait tout de même pour un petit millier de voix.

Sondage municipales Toulouse Maurice Moudenc
Selon un sondage, Antoine Maurice (à droite) emporterait les élections municipales à Toulouse avec 50.5 % des voix contre Jean-Luc Moudenc © DR

À trois jours du scrutin, rien n’est encore joué pour les élections municipales à Toulouse. Selon un sondage Ifop/Fiducial effectué pour La Dépêche du Midi et Sud Radio, l’écart entre le maire sortant Jean-Luc Moudenc et le candidat écologiste d’Archipel Citoyen, Antoine Maurice, se resserre. Si Antoine Maurice est toujours donné gagnant avec 50,5 % des intentions de vote contre 49,5 % de voix pour son concurrent, la courte marge dont il disposait dans la précédente enquête (51 % des voix contre 49 %) tend à se réduire. Une victoire qui se jouerait donc à un petit millier de bulletins de votes pour la quatrième plus grande ville de France.

Ce sondage, qui a été réalisée sur un panel d’électeurs de 807 personnes sur une période s’étalant du 20 au 23 juin, donne également quelques enseignements sur les facteurs qui pourraient s’avérer déterminants dimanche prochain.

Les deux candidats peuvent tirer parti de la crise sanitaire

L’institut de sondage apporte un premier élément de réponse. Ainsi, 78% de Toulousains considéreraient que le maire actuel a plutôt bien géré la crise du coronavirus. Un avantage qui pourrait contrebalancer les aspirations environnementales et l’attente du « monde d’après » liés à la crise sanitaire, plutôt favorables au candidat de la liste d’union de gauche.

Séduire au centre et convaincre les abstentionnistes

Dans la quête aux voix qui feront la différence, les deux prétendants au Capitole sont engagés dans une course pour convaincre les abstentionnistes de se rendre aux urnes ce dimanche. Notamment en mettant en place des dispositif pour faciliter les demandes de procuration. En effet, le premier tour avait été marqué par un taux d’abstention record de 63,37 % en partie du à la peur naissante de l’épidémie de Covid-19.

Enfin, le faible écart de voix entre Antoine Maurice et Jean-Luc Moudenc fait peser encore plus fortement dans la balance le report des voix du centre. Que ce soit celles de Franck Biasotto, qui a annoncé vouloir voter pour Archipel Citoyen, ou celles de la candidate socialiste Nadia Pellefigue qui avait obtenu 19 % des voix au premier tour. Si celle-ci a également confié voter pour Antoine Maurice et signé la fusion entre sa liste Une et Archipel Citoyen, elle n’a toutefois pas donné de véritable consignes de vote. Selon le sondage de l’Iofp, 82 % de son électorat se reporterait tout de même sur la liste Archipel Citoyen. De quoi faire présager une soirée électorale pleine de suspense.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.