mercredi 19 janvier 2022

Contact

spot_img
CultureFestivals : des états généraux pour se réinventer

Festivals : des états généraux pour se réinventer

Organisés en octobre dernier à Avignon, les états généraux des festivals ont permis de reconnaître leur importance en France tout en réfléchissant à la manière dont ils peuvent se réinventer.

© Vincent LARATTA

Des états généraux des festivals en France ? Cela faisait longtemps que les acteurs de la filière en rêvaient. Bien avant l'arrivée de l'épidémie de Covid-19 qui a encore plus remis en cause l'existence de ces milliers d'événements, souvent déjà fragiles. « Cela fait des années que nous nous bagarrons afin que l’État revienne à la table des discussions et prenne en compte les spécificités de ce paysage unique en Europe. Jusqu'à présent, il y avait un véritable désintérêt. En soi, l'organisation de ces états généraux est un signal très fort », se réjouit Paul Fournier, président de France Festivals, le plus important réseau de manifestations dans les domaines de la musique et du spectacle vivant.
Un cadre commun pour ce paysage aux mille visages
Ce signal fort a donc été donné les 2 et 3 octobre dernier à Avignon, à l'initiative de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot. Les états généraux, dont l'objectif était de donner la parole aux professionnels du secteur pour réinventer le modèle des festivals, ont été suivis au total par près de 1 200 personnes. Outre l'annonce des différents dispositifs d'aide de l’État pour faire face aux conséquences de la crise sanitaire, ils ont aussi, et enfin, été l'occasion de tenter de donner une définition commune à ces or...

Ceci est un contenu Premium

Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l’info toulousaine autrement.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img