vendredi 22 octobre 2021

Contact

ActualitésDéconfinement et sortie de crise : les quatre dates clés du Gouvernement

Déconfinement et sortie de crise : les quatre dates clés du Gouvernement

Dans une interview adressée à la presse régionale, Emmanuel Macron a dévoilé sa stratégie de déconfinement. La réouverture du pays est prévue en quatre dates clés, avec une dernière phase prévue au 30 juin prochain. Découvrez en détails le plan de sortie de crise sanitaire du Gouvernement, qui commence dès ce lundi 3 mai.

La visite d’Emmanuel Macron est attendue, ce vendredi 12 mars, à Toulouse, selon les informations d’Actu.fr.©Jacques
Emmanuel Macron s’est adressé aux presses régionales pour détailler son plan de déconfinement. ©Jacques Paquier

A partir du 3 mai : les restrictions de circulation sont abolies

A partir de lundi 3 mai, la règle des 10 km prend fin, à l’instar de celle des 30 km. Une bonne nouvelle pour les week-ends de Pentecôte et de l’Ascension, étant donné qu’il sera désormais possible de circuler entre régions. Plus besoin d’attestation, sauf pour les déplacements nocturnes puisque le couvre-feu reste fixé à 19h.

Pour les entreprises, le télétravail reste la règle d’or. Les commerces dits « non-essentiels » demeurent quant à eux fermés. Quant aux collèges, la réouverture est possible avec une demi-jauge pour les classes de 4ème et 3ème. Idem pour les lycées, toutes classes confondues.

A partir du 19 mai : Réouverture des commerces et terrasses

La levée des restrictions se poursuit, sous réserve d’une constance dans l’amélioration de la crise sanitaire. Si le taux d’incidence dépasse, en département ou métropole, les 400 cas pour 100 000 habitants, la zone retourne à la case départ, soit l’étape du 3 mai. Pour l’heure, huit départements sont dans cette situation : les Bouches-du-Rhône, l’Oise, Paris, la Seine-et-Marne, l’Essonne, la Seine-Saint-Denis, le Val-de-Marne et le Val-d’Oise.

Pour les départements et métropoles où le taux d’incidence ne les dépasse pas, à compter du 19 mai, le couvre-feu passe de 19 h à 21 h. Les tables des restaurants et cafés pourront rouvrir, à condition de ne regrouper pas plus de six personnes. L’intégralité des commerces, y compris ceux dits « non-essentiels », pourront rouvrir, sous réserve de jauges et protocoles sanitaires adaptés, a indiqué le Gouvernement. Côté culture, les rassemblements de plus de dix personnes dans l’espace public demeurent interdits. Néanmoins, les musées, monuments, cinémas, théâtres et salles de spectacle pourront reprendre leur activité. Seules conditions : un public assis, une jauge maximale de 800 personnes en intérieur, 1 000 en extérieur. Mêmes conditions pour les établissements sportifs de plein air.

A partir du 9 juin : Pass sanitaire, salles de sport, restaurants et couvre-feu à 23h

Etape majeure à compter du 9 juin, puisque le pass sanitaire fera son apparition. Nécessaire aux grands rassemblements, avec jusqu’à 5 000 personnes dans les lieux culturels, stades, salons et foires d’exposition ; il regroupera les résultats de vos test anti-Covid, et, dans le cas échéant, de votre certificat de vaccination. Ce pass sanitaire sera disponible sur l’application TousAntiCovid ou en version papier. Les touristes pourront, de leur côté, à nouveau franchir la frontière munis de ce pass.

Sur le plan national, le couvre-feu passera de 21 h à 23 h, les cafés et restaurants pourront à nouveau accueillir leurs clients en salle, avec la perpétuelle jauge de six personnes. Le télétravail, de son côté, pourra être « assoupli ». Les salles de sport, quant à elles fermées depuis automne dernier, rouvriront leurs portes. L’intégralité de ces mesures pourra être adaptée en fonction de « la situation sanitaire locale ».

A partir 30 juin : fin définitive du couvre-feu

Quatrième et dernière étape de ce déconfinement partiel : le couvre-feu sera définitivement aboli, après huit mois de restriction inédite. Les gestes barrières et distanciation physique resteront, par contre, de mise.

L’exécutif prévoit parallèlement la levée totale des limites de jauge dans l’établissement recevant du public, avec la possibilité d’accéder à « tout évènement » rassemblant plus de 1 000 personnes, muni du pass sanitaire. Les boîtes de nuit, cependant, demeureront fermées.

Salomé Dubart

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.
 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img