mercredi 19 janvier 2022

Contact

spot_img
CultureÀ Bègles, le dispositif “Un spectacle à ma fenêtre” a déconfiné les...

À Bègles, le dispositif “Un spectacle à ma fenêtre” a déconfiné les représentations

Un échassier-crieur public qui vient chanter à votre fenêtre, un couple qui se met à danser sous votre balcon ou un orchestre qui se produit au pied de votre immeuble. Pendant le confinement, la mairie de Bègles a envoyé les compagnies habituées de sa programmation, proposer des spectacles sous les fenêtres des habitants.

Pendant le premier confinement, les balcons et les fenêtres sont devenus des lieux incontournables de la vie sociale. Places fortes des apéros ''verticaux'' entre voisins, tribunes, pistes de danse ou salles de gym, leurs usages se sont spectaculairement diversifiés. À Bègles, ils se sont même transformés en salle de spectacle municipale. « À cette période, nous nous sommes brutalement retrouvés obligés d'annuler notre saison culturelle. Nous ressentions une vraie inquiétude chez les artistes concernés quand à leur avenir », évoque Florence Cailton, responsable du service culturel de la mairie, qui témoigne d'une période éprouvante. « Rapidement, nous avons senti l'urgence de nous adapter pour éviter que la culture ne se retrouve à l'arrêt. Si nous ne pouvions pas faire venir les spectateurs dans les lieux de diffusion, alors nous devions déplacer les artistes au plus près des habitants », explique celle qui est également en charge du Creac, l'association qui porte la saison culturelle de la ville.
Une surprise pour les riverains
Dès lors, son équipe a contacté les compagnies locales et habituées de la programmation municipale, pour réfléchir à des ...

Ceci est un contenu Premium

Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l’info toulousaine autrement.

Nicolas Belaubre
Nicolas Belaubre a fait ses premiers pas de journaliste comme critique de spectacle vivant avant d’écrire, pendant huit ans, dans la rubrique culture du magazine institutionnel ‘’à Toulouse’’. En 2016, il fait le choix de quitter la communication pour se tourner vers la presse. Après avoir été pigiste pour divers titres, il intègre l’équipe du Journal Toulousain, alors hebdomadaire de solution.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img