mardi 26 octobre 2021

Contact

spot_img
DossierWever, la start-up qui développe la mobilité participative

Wever, la start-up qui développe la mobilité participative

Lancée en 2017, la première plateforme de mobilité participative créée par la start-up Wever  connaît un fort engouement depuis l'épidémie de Covid-19. En proposant aux entreprises et collectivités d'optimiser les trajets en partant des besoins des usagers, elle s'avère un outil précieux dans cette période de reconfiguration des modes de déplacement. 

Femme avec un masque qui attend le bus - © Istock

Reconfigurer la mobilité en partant des besoins des usagers. La proposition peut paraître des plus simples, elle vaut pourtant à la start-up niçoise Wever une forte croissance depuis sa création en 2017. Et encore plus avec l'arrivée de l'épidémie de Covid-19 qui a complètement chamboulé les habitudes de déplacement. La jeune société a en effet basé son succès sur une conviction forte : en matière de mobilité, les meilleurs experts sont les usagers eux-mêmes. « Il n'existe pas une mobilité mais des mobilités. Ce sont des phénomènes complexes qui ne sont pas forcément les mêmes chaque jour. Mieux on comprend ces comportements, mieux on identifie des besoins et donc des solutions », explique Thomas Côte, fondateur de Wever.
La première plateforme de mobilité participative
Pour cela, l'entreprise a créé la première plateforme de mobilité participative qu'elle met à disposition des entreprises ou des collectivités. Le but : optimiser les trajets quotidiens afin de les rendre plus pratiques, plus économiques et plus verts. « Nous avons imaginé un outil qui permet à chacun, sa...

Ceci est un contenu Premium

Veuillez vous connecter ou vous abonner pour découvrir l’info toulousaine autrement.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img