lundi 30 novembre 2020
Actualités A Toulouse, extension des terrasses et exonérations fiscales pour soutenir les entreprises

A Toulouse, extension des terrasses et exonérations fiscales pour soutenir les entreprises

Jean-Luc Moudenc, a apporté de nombreuses clarifications concernant la deuxième phase de déconfinement pour Toulouse, notamment l’annonce de l’extension des terrasses ou la reprise des chantiers.

CC Olybrius-Wikipedia

Ce vendredi 29 mai, le maire de Toulouse, Jean-Luc Moudenc a fait part d’une bonne nouvelle : « Depuis 11 jours, il n’y a eu aucune hospitalisation liée au coronavirus au sein du CHU de Toulouse. » Il s’est aussi réjoui de l’absence de cluster tout en insistant pour « ne pas baisser la garde ».

Extension des terrasses à Toulouse

« Le combat actuel, c’est le combat pour l’emploi », s’est-il exclamé avant d’annoncer son projet d’extension des terrasses sur le domaine public de Toulouse. Les discussions lancées entre les associations de riverains et les commerçants le 13 mai dernier ont donc abouti positivement. Cette extension des terrasses toulousaines, dont l’objectif est de compenser la plus faible capacité d’accueil des bars et restaurants en raison des mesures sanitaires contre le coronavirus, durera jusqu’au 30 septembre prochain et pourra être reconduite si nécessaire.

Cette initiative fera toutefois l’objet de contrôles « stricts » sur les règles sanitaires ainsi que sur la préservation des zones pour « piétons, personnes handicapées et pompiers, et de la tranquillité ». La mairie a aussi averti que « tout abus donnera lieu à un avertissement » et « en cas de récidive, ce sera un retrait de l’autorisation de l’extension ».

Cet accord a été signé par les commerçants, les associations de riverains et la mairie. Les règles sont simples : respect des mesures sanitaires, marquages au sol pour délimiter l’extension des terrasses, pas de musique, pas de publicité sur les parasols ni de files d’attente sur l’espace public.

Un rendez-vous est fixé au 15 juin « pour faire le point et savoir si ces mesures fonctionnent et permettent d’aider le secteur de la restauration ». Pour l’instant, seules « 200 demandes » d’autorisations d’extension ont été enregistrées. « On sait aussi que 30% des brasseurs ne rouvriront pas », rappelle le maire. Pour les établissements qui ne possèdent pas de terrasse, « nous demanderons une place ou deux de stationnement, ce sera au cas par cas », précise l’édile.

Le secteur du bâtiment reprend

Jean-Luc Moudenc a également annoncé la signature, dans la semaine, d’un contrat avec la Fédération du bâtiment : « 200 chantiers dans la métropole viennent de reprendre ou de commencer. » Il a aussi souligné différents plans d’aide mis en place pour ce secteur qui a été arrêté « à 90% ». Parmi eux : l’exonération des pénalités de retard pour les chantiers. Conscient du risque de surcoût lié aux mesures sanitaires, évalué à 10%. « Ces dépenses seront prises en charge pour moitié par les maîtres d’ouvrage tandis que les entreprises prendront en charge l’autre moitié. En cas de désaccord sur le surcoût, un poste de médiation sera mis en place et pris en charge par les maîtres d’ouvrage », rassure Jean-Luc Moudenc.

Aides aux entreprises

Par ailleurs, le 29 et 30 avril dernier, « le conseil municipal a fait voté deux plans d’urgence pour les TPE et PME ». Ils consistaient notamment à les exonérer des loyers, des charges ou de la fiscalité locale … Or « cette disposition d’exonération fiscale doit normalement être votée au mois d’octobre », détaille l’élu. Cette demande d’assouplissement exceptionnel du calendrier a donné lieu à plusieurs échanges avec le gouvernement, en vain. Jean-Luc Moudenc et la présidente de Région Carole Delga ont donc décidé de transformer l’exonération fiscale en subvention, sans en changer le montant. « Je ne peux pas attendre éternellement que les ministres se mettent d’accord », lance le maire de Toulouse.

Votée ce vendredi, cette subvention concernera 28 000 TPE et PME de la métropole dont le chiffre d’affaires, inférieur à 500 000 euros, a été impacté de plus de 20 %. « Nous essayons de faire flèche de tout bois pour aider les entreprises et les emplois », assure Jean-Luc Moudenc. Par ailleurs une autre aide régionale sera mise en place pour les entreprises, à hauteur de 2 euros par habitant. D’autres annonces sont prévues le 9 juin prochain concernant des plans volontaristes pour la commande publique (95 millions d’euros) et contre la précarité (16,5 millions d’euros).

Réouverture des équipements sportifs pour les clubs

« L’information de réouverture des complexes sportifs date du jeudi 28 mai et nous n’avons pas encore de protocole sanitaire », a également noté l’élu lors de sa conférence de presse. La piscine Castex, qui avait déjà été rouverte pour les sportifs de haut niveau, sera donc suivie par la piscine Léo Lagrange dès la semaine prochaine pour les clubs sportifs. Laurence Arribagé, adjointe au maire en charge des sports, annonce qu’elles devraient rouvrir « fin juin au public ». Mais, là aussi, les conditions seront strictes : « Nous réfléchissons à la mise en place de réservations de créneaux en ligne. Ils seront de 1h30 à 2 heures, avec la désinfection des locaux entre chaque créneau. » Le traditionnel rendez-vous estival Toulouse Plage est quant à lui maintenu, à compter du 15 juillet prochain.

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport