samedi 24 octobre 2020
Actualités La campagne "Fêtons plus risquons moins" de retour à Toulouse

La campagne “Fêtons plus risquons moins” de retour à Toulouse

Depuis mercredi dernier, la campagne de prévention “Fêtons plus, risquons moins” a fait son retour dans les rues de Toulouse. Pilotée par la mairie en partenariat avec l’Agence régionale de santé notamment, cette édition 2020 sera l’occasion de sensibiliser sur la consommation d’alcool. Mais l’accent sera aussi mis sur les gestes barrières, compte tenu de la crise exceptionnelle liée au coronavirus.

La campagne sera présente place Saint Pierre, lieu très prisé des fêtards toulousains. (Images d’archives – Crédit Photo : Kevin Figuier)

L’opération “Fêtons plus, risquons moins” est de retour dans la Ville rose. Cette campagne, visant à protéger et sensibiliser les jeunes Toulousains en soirée, a fait son retour mercredi dernier. Elle continuera jusqu’à la fin du mois de juin. À l’initiative de la mairie de Toulouse, cette opération compte bon nombre de partenaires comme Act Up Sud-Ouest, Avenir Santé ou encore l’Agence régionale de santé d’Occitanie. Certaines de ces associations seront directement présentes sur le terrain, les jeudis, vendredis et samedis soirs. Des soirées propices à la vie nocturne.

Au programme, des sensibilisations sur la consommation d’alcool et le danger qui peut en découler mais aussi les risques liés à certaines substances. Ces interventions s’effectuent via des maraudes ou encore des vélos triporteurs. Est aussi prévue une sensibilisation d’actualité sur les gestes barrières comme la distanciation sociale ou le port du masque, essentiels en cette période d’épidémie de Covid-19.

Deux points de rendez-vous seront particulièrement ciblés : la rue Gabriel Péri, avec ses nombreux bars et boîtes de nuits, ainsi que la Place Saint-Pierre qui abrite le célèbre bar Chez Tonton par exemple. Cette année sera inédite car certaines fêtes locales proches de Toulouse bénéficieront aussi du dispositif.

Un projet qui en cache un autre

Cette campagne s’inscrit dans une dynamique plus large de l’Agence régionale de santé. « Un dispositif unique dans la région » si l’on en croit Bénédicte Brocart, représentante de l’ARS d’Occitanie. Un projet qui s’appuie sur la prévention en milieu festif. L’opération “Fêtons plus, risquons moins” est « précurseur » mais « n’est qu’un maillon du projet régional de santé », rappelle-t-elle.

Bénédicte Brocart résume le rôle de l’ARS : veiller à « la cohérence des projets locaux » dans une optique régionale. Les associations envoyant, elles, des professionnels de santé directement sur le terrain mais aussi des jeunes étudiants, leurs pairs étant le public visé par cette opération de sensibilisation dans la Ville rose.

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport