lundi 29 novembre 2021

Contact

ActualitésMarathon de Toulouse, l’opposition veut sauver l'édition 2022

Marathon de Toulouse, l’opposition veut sauver l’édition 2022

Dans une lettre ouverte transmise à la presse, le groupe d’opposition Métropole Écologiste et Citoyenne pour des Territoires Solidaires se scandalise de l’annulation brusque et unilatérale du Marathon de Toulouse et demande son maintien en 2022. 

marathon toulouse
L’opposition veut sauver le Marathon de Toulouse © DR

L’information avait été relayée par la presse en début de semaine : la métropole de Toulouse a décidé d’annuler les deux prochaines éditions du Marathon de Toulouse. Une décision prise en raison d’un important déficit financier (près de 400 000 euros) constaté lors du bilan de l’épreuve 2019.

Une décision unilatéral et manquant de transparence

Dans une lettre ouverte adressée aux médias locaux, le groupe d’opposition Métropole Écologiste et Citoyenne pour des Territoires Solidaires (MECTS) au conseil métropolitain regrette cette décision et son caractère unilatéral. « Nous sommes très choquées et choqués d’avoir appris la décision d’annulation du marathon de Toulouse Métropole par la presse, seulement quelques jours après les conseils municipaux et métropolitains, où vous auriez pu nous informer de votre choix. Par ailleurs, cet abandon aurait pu être évoqué lors de la dernière réunion de la commission Sports et bases de loisirs », s’indignent les élus d’opposition en préambule de leur courrier.

Un événement populaire

Par ailleurs, le groupe MECTS conteste le bien fondé de cette décision en estimant que le déficit constaté en 2019 n’était pas structurel mais la conséquence d’une mauvaise organisation. Cette édition ayant été maintenue malgré le retrait surprise de la Fédération française d’athlétisme auprès de qui la métropole avait sous-traité l’organisation. « L’argument financier invoqué, en partie basé sur une édition très spécifique (2019), nous semble faible et peu rassurant quant aux capacités financières de la métropole. 400 000€ de fonds propres ne nous semble pas être un montant insurmontable pour conserver un événement sportif aussi populaire », insistent les élus d’opposition.

Un marathon de Toulouse avec moins d’épreuves en 2022

Enfin, ces derniers demandent le maintien de l’épreuve dans une version allégée (sans le semi-marathon ou les 10 kilomètres) ainsi que sa réintégration au budget 2022. « Il nous semble judicieux de reprendre pour 2022 une organisation plus légère en ne conservant pour cette année test que le marathon et le marathon relais. Cette configuration remportait déjà un franc succès avant 2017 et permettra peut-être de mieux maîtriser les coûts », détaillent-ils.

Nicolas Belaubre
Nicolas Belaubre a fait ses premiers pas de journaliste comme critique de spectacle vivant avant d’écrire, pendant huit ans, dans la rubrique culture du magazine institutionnel ‘’à Toulouse’’. En 2016, il fait le choix de quitter la communication pour se tourner vers la presse. Après avoir été pigiste pour divers titres, il intègre l’équipe du Journal Toulousain, alors hebdomadaire de solution.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img