mardi 24 novembre 2020
Actualités À Ramonville-Saint-Agne, Aujourd’hui-Demain-Ramonville organise le rassemblement de la gauche

À Ramonville-Saint-Agne, Aujourd’hui-Demain-Ramonville organise le rassemblement de la gauche

Comme dans plusieurs communes de la métropole, à Ramonville-Saint-Agne aussi, un mouvement citoyen tente d’œuvrer pour le rassemblement des forces de gauche. Particularité : ces dernières se placent en opposition à un maire sortant… de gauche, Christophe Lubac.

©DR

Les mouvements issus de la société civile prônant le dialogue citoyen et la construction de projets collaboratifs ont la côte, surtout depuis l’avènement des Gilets jaunes. À Ramonville-Saint-Agne, le collectif Aujourd’hui-Demain-Ramonville s’est ainsi constitué en 2018, sous l’impulsion de Jean-Luc Palévody, adjoint au maire en charge de la vie associative et sportive.

Également secrétaire de la section locale du Parti socialiste, ce dernier annonce l’évolution du mouvement en structure politique : « Nous nous préparons à présenter une liste d’union des gauches aux prochaines municipales baptisée ”Ramonville en transition”. Pour l’instant, nous travaillons sur l’élaboration d’un programme qui sera construit autour de nos valeurs de gauche, de la transition écologique et de la refonte de la vie démocratique de notre commune. »

Joute fratricide ?

Un mouvement qui se présente donc comme celui du rassemblement des forces de gauche, à l’image d’Archipel citoyen à Toulouse. À la différence qu’à Ramonville, cet appel à l’union n’a pas pour but de déloger de la mairie un édile de droite, puisque le sortant, Christophe Lubac, est membre de Génération.s. C’est d’ailleurs le passage de ce dernier du PS à la formation lancé par Benoît Hamon, qui aurait motivé en partie Jean-Luc Palévody à constituer une liste lors des prochaines municipales.

Par lui, le PS, mais aussi La France Insoumise ont annoncé soutenir sa démarche. « C’est même une des rares fois où les socialistes et les insoumis s’unissent », note ironiquement l’initiateur du mouvement. Un rassemblement auquel Europe écologie-les Verts et le Parti communiste semblent adhérer idéologiquement selon Jean-Luc Palévody, puisque certains membres de ces formations politiques, tout en restant dans la majorité municipale, ont participé aux réunions. Toutefois, le PC et EELV réfléchissent encore au possible soutien officiel de cette démarche.

Face à cette union de gauche qui semble s’opérer sans lui, pour l’instant, Christophe Lubac préfère se concentrer sur la fin de son mandat actuel : « Pour l’instant, je travaille pour les Ramonvillois en menant à bien les grands projets sur lesquels je me suis engagé. Pour le reste, je m’exprimerai dans quelques mois. »

Du côté du mouvement Aujourd’hui-Demain-Ramonville, les discussions portent sur le contenu du futur programme. Mais il faudra bien aborder celles de la désignation d’une tête de liste : « La méthodologie n’est pas encore finalisée, mais il est sûr qu’elle sera plébiscitée par nos sympathisants. Il n’y aura pas de guerre d’ego », précise-t-il.

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport