Guerre en Ukraine. Un numéro vert pour les volontaires à l’accueil de réfugiés en Occitanie envisagé par Carole Delga

3 mars 2022 - 08:25

Commentaires

Le 19 mars 2022 - 20:58 à 20 h 58 min, Vignat Elisabeth a dit :


Bonjour,
Suite à ma proposition d’hébergement à 20 km de Toulouse , gare à 4 km (maison à la campagne avec1 chambre, salle d’eau indépendante et  partage de mon atelier de peintures en tant qu’artiste peintre). Ma proposition a été refusée par la préfecture de Toulouse qui ne s’occupe que de l’agglomération.
La mairie prés de chez moi, m’a fait comprendre qu’il ne s’occupe pas de cette question d’hébergement.
J’ai essayé d’avoir un interlocuteur, mais personne pour répondre à ma proposition.
QUEL DOMMAGE, le lieu proposé serait idéal pour un artiste, mais je n’ai eu qu’une réponse administrative froide et sans autre lien ni explication.
Je suis tellement déçue que face à ma proposition, je n’ai eu qu’une porte close..
Donc je viens vers vous si un artiste ukrainien cherche un endroit où il puisse continuer son art dans les conditions si dures qu’ils vivent, nous pouvons l’aider
Cordialement
MME Vignat Elisabeth


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Le 22 mars 2022 - 17:21 à 17 h 21 min, Drai a dit :


Comme d’habitude les élus se gargarisent de déclarations sans effets réels. L’administration a 10 trains de retard. J’accueille avec mon épouse 3 réfugiées d’Ukraine avec une enfant de 4 ans. ( famille et amies d’enfance de mon épouse)
J’ai demandé à la mairie de toulouse comment scolariser la petite. Pas encore informé, on vous revient !!
La petite sa été inscrite dans un établissement catholique privé qui l’a acceuliii sans difficultés.
Il y a une famille de 2 adultes et un adolescent qui voudrait rejoindre toulouse. Mais ma maison est pleine.


Votre réponse sera révisée par les administrateurs si besoin.

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera révisé par les administrateurs si besoin.