Covid-19 : quelle est la situation sanitaire en Occitanie ?

L’Agence régionale de santé fait le point sur la situation sanitaire liée au Covid-19, en Occitanie. 17 cas positifs sont signalés à l’assurance maladie quotidiennement depuis sept jours. 

© mattthewafflecat

Environ 20 000 tests sont réalisés en moyenne chaque semaine dans la région Occitanie. 0,7% d’entre eux reviennent positifs. Cela représente une augmentation des cas de 17% sur une semaine, soit 117 personnes ayant contractées le Covid-19 depuis le 30 juin dernier. Parallèlement, les services hospitaliers dénombrent 58 hospitalisations en cours, dont 10 sont actuellement en réanimation. Au total, 512 Occitans sont décédés du coronavirus depuis le début de l’épidémie, dont 73 en Haute-Garonne. Département dans lequel l’ARS compte 26 personnes hospitalisées, dont 4 en réanimation.

L’Insee confirme un impact moins fort du Covid-19 en Occitanie

Selon les dernières analyses de l’Insee, l’Occitanie figure parmi les régions les moins impactées par l’épidémie de Covid-19 en France, avec 4 % de décès supplémentaires entre le 2 mars et le 10 mai dernier.

L’INSEE rappelle que la crise sanitaire liée à la propagation de la Covid-19 a un impact sur le nombre total de décès enregistrés dans les statistiques d’état civil qui couvrent tous les décès quelle qu’en soit la cause. En Occitanie, entre le 2 mars et le 10 mai 2020, on dénombre 463 décès supplémentaires (enregistrés au lieu de résidence), soit 4 % de plus par rapport à la même période en moyenne sur les cinq années précédentes (2015 à 2019). A titre comparatif, la surmortalité en France s’élève à 22% sur la même période. L’INSEE précise que ce surcroît de décès ne doit pas être interprété comme le nombre de décès liés seulement à la Covid-19. Les décès liés à d’autres causes peuvent avoir également évolué par rapport à la période de comparaison. Ainsi, un effet évident de la mise en place du confinement de la population depuis le 17 mars 2020 est la réduction du nombre de décès dus aux accidents de la route. Dans notre région, les départements du Lot, du Gers et du littoral affichent l’excédent de mortalité totale le plus élevé (de 6 % à 15 %). À l’inverse, l’Ariège, la Lozère, le Tarn, le Tarn-et-Garonne et la Haute-Garonne ne présentent pas d’excédent de décès par rapport à la moyenne des décès enregistrés à la même période entre 2015 et 2019.

Source : communiqué de l’Agence régionale de santé

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.