mercredi 8 décembre 2021

Contact

CultureLe dessinateur Toulousain Hugues Labiano à la conquête de l’Ouest américain

Le dessinateur Toulousain Hugues Labiano à la conquête de l’Ouest américain

Le dessinateur toulousain Hugues Labiano a participé à l’édition du western “Go West Young Man” : une bande dessinée, élaborée avec 16 autres artistes, qui raconte l’histoire de la conquête de l’Ouest américain.

dessinateur Toulousain Labiano
Le dessinateur Toulousain Hugues Labiano a participé à l’élaboration de la bande dessinée “Go West Young Man” © Grand Angle

Le dessinateur originaire de Toulouse Hugues Labiano a participé, aux côtés de 16 autres professionnels, à l’édition de la bande dessinée “Go West Young Man”, sortie en librairie le 3 novembre dernier. Celle-ci raconte, par le biais de 14 histoires différentes, la conquête de l’Ouest américain, de 1763 à 1916. « Racisme, génocide indien, condition des femmes, guerres et misère sont mis en exergue à l’intérieur de 112 pages », explique l’éditeur Grand Angle.

À l’origine du scénario ? Tiburce Oger, lui aussi dessinateur, qui a pour la première fois décidé de faire appel à ce qu’il appelle “la crème des auteurs actuels” (dont Hugues Labiano) pour collaborer autour de ce projet.

“J’ai connu Wild Bill”

Parmi les 14 récits, celui d’Hugues Labiano est le huitième. Il est intitulé “J’ai connu Wild Bill”. Le dessinateur raconte l’histoire des hors-la-loi des années 1880, aussi connus sous les noms de “desperados” ou de “outlaws”, comme Butch Cassidy, Billy the Kid, Jesse James, Sam Bass ou encore Black Bart. « Ils sont autant de noms devenus légendaires, symboles d’un Ouest sauvage, violent et individualiste », explique le Toulousain. Les westerns diffusés au cinéma ont également participé à la construction du mythe. Légende qu’Hugues Labiano déconstruit.

« Si ces hors-la-loi ont bel et bien existé, ils ont surtout su profiter de la désorganisation relative des territoires nouvellement colonisés pour prendre, illégalement et brutalement, leur part du gâteau », poursuit le dessinateur : « La plupart sont morts d’une balle dans le dos, plutôt que lors d’un duel au soleil…»

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img