[League One] South Wales Scorpions – TO XIII : les Toulousains préparent bien le choc contre Leigh

Bastien Canet à la percussion ©TO XIII
Bastien Canet à la percussion ©TO XIII

Avec une nouvelle démonstration face aux Gallois (12 essais inscrits et zéro point encaissé), le Toulouse Olympique a répété ses gammes en vue de la réception de la grosse écurie de Leigh, en Coupe d’Angleterre, samedi (16/04) à 17 heures, au Stade Ernest Argelès de Blagnac.

Comme lors de leurs dernières sorties, les Olympiens ont pris le match à leur compte dès le début et ont rendu une copie propre, pour un score final de 64 à 0. A noter le 200e match avec le TO du capitaine Sébastien Planas, le quadruplé de Kuni Minga, intenable ce dimanche, et le premier match (et 1er essai) en équipe fanion de Gavin Marguerite (19 ans).

La première chaîne défensive des Toulousains donne le ton et ces derniers récupèrent la possession dans les 20 mètres adverses. Après une libération de balle de Bastien Canet, l’attaque se déploie jusqu’à Kuni Minga qui plante la première banderille (0-4). Dans les dix premières minutes, les Gallois ne touchent plus le ballon et les Olympiens inscrivent deux essais de plus. Les avants fixent bien la défense adverse, ce qui permet à Arthur Gonzalez-Trique puis à Johno Ford de trouver la faille chacun à leur tour (0-16). Le jeu s’équilibre mais les locaux butent sur le mur français, et sur une contre-attaque, le jeune pensionnaire du Centre de Formation, Gavin Marguerite, s’offre sa première réalisation au terme d’une course de près de 50 mètres (0-22). S’en suivent deux autres essais de Bastien Canet au soutien d’une percée de Rhys Curran et de Tony Maurel à la conclusion d’un superbe mouvement collectif (0-32).

Durant les 20 minutes suivantes, les Scorpions jettent toutes leurs forces dans la bataille et contrent bien les visiteurs. Ils ne parviennent néanmoins pas à débloquer leur compteur, la faute à une défense efficace du TO.

Le TO repart de l’avant

La machine olympienne se remet en marche à une demi-heure de la fin du match et va, comme dans le premier acte, scorer six fois. Kane Bentley conclut en puissance suite à une libération dans la défense d’Arthur Gonzalez-Trique. Ce dernier bénéficie à son tour d’une offrande de son capitaine, Sébastien Planas. La flèche de Papouasie-Nouvelle-Guinée, Kuni Minga, inscrit trois essais supplémentaires en faisant apprécier sa vitesse, sa puissance et son raffut dévastateur. Entre-temps, Mark Kheirallah a profité d’un numéro d’Anthony Marion, derrière le tenu, pour faire encore gonfler son compteur personnel. 0-64, score final.

Les protégés de Sylvain Houles sont maintenant tournés à 100% vers l’énorme challenge qui les attend contre les stars des Leigh Centurions.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.