dimanche 17 octobre 2021

Contact

ActualitésTour Occitanie : déboutées de leur recours, les associations n'en démordent pas

Tour Occitanie : déboutées de leur recours, les associations n’en démordent pas

Le tribunal administratif de Toulouse vient de rejeter le recours de trois associations opposées à la construction de la Tour Occitanie. Celles-ci n’auront toutefois pas à verser d’indemnités à Toulouse Métropole. Preuve, selon elles, que leurs demandes n’étaient pas infondées.

Le Tribunal administratif de Toulouse vient de rejeter le recours de trois associations opposées à la construction de la Tour Occitanie @DR
Le tribunal administratif de Toulouse vient de rejeter le recours de trois associations opposées à la construction de la Tour Occitanie @DR

La décision du tribunal administratif de Toulouse était attendue. Celui-ci a rejeté, ce vendredi 17 septembre, les demandes de trois associations opposées à la construction de la Tour Occitanie. Non au Gratte-Ciel de Toulouse, les Amis de la Terre Midi Pyrénées et le Droit au Logement 31 avaient déposé, en 2018, un recours en annulation d’une délibération du Conseil de Toulouse Métropole qui autorise une simplification des règles d’urbanisme imposées au projet. Le promoteur de ce dernier, la compagnie de Phalsbourg, s’est ainsi vu déchargé de ses obligations de construire des logements sociaux au sein de la Tour. Une modification du Plan local d’urbanisme que le tribunal administratif n’a donc pas jugée illégale.

Les associations n’auront pas à « casser leurs tirelires »

Pour les associations, il s’agit d’un « délibéré en demi-teinte ». Bien que leur recours ait été rejeté, elles sont toutefois soulagées de ne pas avoir à « casser leurs tirelires ». En effet, la justice ne les a pas condamnées à verser d’indemnités à Toulouse Métropole, comme celle-ci le demandait. « Le tribunal administratif estime que notre recours est loin d’être fantaisiste et loin d’être complètement infondé », en déduit Richard Mébaoudj, président de Non au gratte-ciel de Toulouse et porte-parole des deux autres associations plaignantes. Toutes les trois doivent se réunir prochainement pour décider ou non de faire appel de la décision.

Une autre procédure judiciaire contre la Tour Occitanie

En attendant, elles se félicitent que leurs mobilisations aient eu « pour effet indirect l’engagement formel du promoteur de financer 4 000 m² de logements sociaux » aux alentours de la future Tour Occitanie, dans le cadre du projet Grand Matabiau. Ce dernier, qui doit s’étendre sur 40 hectares, prévoit une restructuration complète du quartier de la gare et la construction de 3 000 logements neufs, à l’horizon 2030. La Tour Occitanie étant l’élément phare de ce programme, avec ses 38 étages de bureaux, de logements, de commerces, son hôtel et son restaurant panoramique. Les associations ont déposé un autre recours contentieux, cette fois-ci pour annuler le permis de construire de l’édifice. « Il devrait être jugé d’ici quelques semaines. Nos arguments sont nombreux et solidement étayés. Nous sommes très optimistes », concluent les demandeurs.

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.
 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img