lundi 10 mai 2021

Contact

ActualitésA Toulouse, la tour Bonnefoy écrit ses mémoires de chantier

A Toulouse, la tour Bonnefoy écrit ses mémoires de chantier

Au 3 boulevards des Minimes, la tour Bonnefoy se prépare pour un nouveau chapitre. Des travaux de ravalement ont récemment débutés pour mettre fin à sa période de délabrement. Une bonne nouvelle pour ses occupants qui entendent bien écrire son histoire.

Nouveau chapitre pour la tour Bonnefoy, © Aurélie Rodrigo
Nouveau chapitre pour la tour Bonnefoy, © Aurélie Rodrigo

8h27, ça grouille sur le parvis de la tour Bonnefoy. C’est l’heure de l’école pour certains, du travail pour d’autres. « Salut Fabrice! » « J’ai un bonhomme qui est venu prendre les mesures hier, une heure trente il est resté. Il m’a dit que chaque appartement était bien différent… » Les discussions tournent autour des travaux en cours au 3 boulevards des Minimes, surtout quand on croise Annabelle Chaubet. Elle est à l’origine de l’association ‘Les amis de la tour Bonnefoy’ qui porte les travaux de l’immeuble. « Le point de départ, c’est le projet. Quand la perspective des travaux et le programme ont été consolidés et que nous avons compris que ça allait pouvoir se faire, l’association est née. Puis l’idée de garder une mémoire de la vie des habitants ici a émergé parce que tout le quartier va changer, on va être une vieille tour dans un coin tout neuf, il faut que l’on garde une trace. »

Nouveau chapitre pour la tour Bonnefoy, © Aurélie Rodrigo
Nouveau chapitre pour la tour Bonnefoy, © Aurélie Rodrigo

Un nouveau chapitre pour la tour Bonnefoy

Si les travaux qui viennent de débuter réjouissent les habitants, c’est qu’ils ont été longtemps attendus. La tour Bonnefoy était placée sous administration judiciaire et d’autres priorités ont monopolisé le budget. La question du ravalement de la façade, abordée pour la première fois au courant de l’année 2000, n’a été concrétisée qu’en 2017. Un délai dû principalement à la somme des travaux depuis que le syndicat de copropriété s’occupe de l’immeuble.

Sur les 18 étages de la tour et les presque 400 personnes qui y logent, 80% des appartements sont occupés par leur propriétaire. « C’était une vraie organisation, presque un travail à plein temps. Il a fallu aller chercher des aides et des dispositifs de financement proposés par les pouvoirs publics. Si au début nous pensions que les travaux nous coûteraient 5 millions d’euros, ils en coûtent aujourd’hui 9,7 millions. Et certains propriétaires ont un reste à charge qui peut s’élever jusqu’à 20 000 euros », explique Annabelle Chaubet. Mais l’idée de rénover leur lieu de vie prend le pas sur les dépenses. « On l’aime notre tour, c’est un vrai petit bourg. Et ce que l’on traverse représente un moment de vie de la tour et collectif inédit pour nous. Nous avons le sentiment de faire renaître cet immeuble. » C’est un nouveau chapitre qui s’écrit pour la tour Bonnefoy.

Construite depuis 1960, ses habitants entendent bien la remettre au goût du jour tous ensemble. C’est une vraie communauté qui s’est formée autour de l’organisation de ces travaux et elle réfléchit déjà à un troisième chapitre. L’idée d’aménager des espaces de vie communs pour ne pas perdre ce lien social est déjà dans l’esprit de l’association.

Nouveau chapitre pour la tour Bonnefoy, © Aurélie Rodrigo
Nouveau chapitre pour la tour Bonnefoy, © Aurélie Rodrigo

Mémoire d’une tour et souvenirs de chantier

« Ici, c’est une résidence d’artistes. » Dans un angle du parvis de la tour Bonnefoy, un débarras a été transformé par les habitants. « On a peint à plusieurs, quelqu’un a fait l’installation électrique … chacun a donné sa petite contribution. » Une architecte, une photographe et une plasticienne occupent ce local depuis le début des travaux. « La porte est toujours ouverte quand il fait beau, les gens vont et viennent comme ils le souhaitent. Les artistes les reçoivent en entretien et s’ils pensent ne rien avoir à dire au début, ils ne s’arrêtent plus de parler ensuite », illustre Annabelle Chaubet en riant. Le projet ‘mémoire d’une tour’ tourne autour de l’histoire du bâtiment, mais aussi, et surtout, de ceux qui la composent. « Il y a une de mes voisines de 90 ans, son métier, c’était de passer les communications au tout début des téléphones. Exactement comme on voit dans les films. Ça se raconte, on ne connaît plus tout ça aujourd’hui. »

Puis, vient la deuxième partie du travail des artistes, la mémoire du chantier. « La photographe, par exemple, va souvent prendre des photos des personnes qui font les travaux. En fait, les artistes font le lien entre les habitants et les différents corps de métier qui interviennent sur la tour. » Comme l’explique l’initiatrice de l’association, passer plusieurs mois de vie avec un échafaudage sous les fenêtres pourrait sembler contraignant, mais pour les habitants de la tour Bonnefoy, c’est le signe de la fin d’une période fastidieuse. « Si les travaux sont si bien reçus et qu’on veut même les mettre en avant pour en garder des souvenirs, c’est parce que nous nous sommes tous préparés, nous avons fait attention à comment nous les amenions dans notre quotidien. »

Aurélie Rodrigo

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.

Articles en rapport

Blocage, manifestation…La mobilisation des lycéens contre le maintien des épreuves du bac se poursuit à Toulouse

Après le blocage du lycée Berthelot dans la matinée, les lycéens se sont retrouvés à Arnaud-Bernard à Toulouse pour poursuivre la mobilisation contre le...

Départementales. Tous les candidats en Haute-Garonne, cantons par cantons

Les électeurs français sont appelés à élire, les dimanche 20 et 27 juin (en cas de second tour), leurs conseillers départementaux. Découvrez tous les...

À Toulouse, la semaine de l’Europe dure jusqu’à la fin du mois

Toulouse Métropole organise une série d’évènements pour La semaine de l’Europe, qui durera... jusqu’au 31 mai prochain. Nous avons célébré, ce 9 mai, le...

Ce soir, découvrez la suite du téléfilm tourné à Toulouse

Ce soir, lundi 10 mai à 21h05 sur TF1, retrouvez la suite du téléfilm « Mention particulière », tourné à Toulouse. Le premier volet du téléfilm « Mention...

Vidéo : Jean-Luc Moudenc perd ses nerfs au conseil de Toulouse Métropole

Le groupe Alternative pour une Métropole citoyenne a posté sur internet la vidéo d’un violent affrontement verbal qui a opposé, le 1er avril dernier,...

Covid 19 : vacciner et dépister y compris les jours fériés

A Toulouse, en mai, il reste possible de se faire dépister et vacciner contre la Covid, y compris les jours fériés. Selon la mairie de...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img