lundi 29 novembre 2021

Contact

ActualitésToulouse : 16e ville de France dans laquelle le prix du gazole...

Toulouse : 16e ville de France dans laquelle le prix du gazole a le plus augmenté en un an

Dans une étude publiée ce lundi 25 octobre, le comparateur automobile Caroom.fr et l’agence spécialisée en data Flashs révèlent que Toulouse est la 16e ville de France dans laquelle les prix du gazole ont le plus augmenté depuis un an.

Toulouse prix carburants
Toulouse fait partie des villes de France dans lesquelles le prix des carburants a le plus augmenté en un an. © pixabay

Face à l’augmentation croissante du prix des carburants dans toute la France, le comparateur automobile Caroom.fr et l’agence spécialisée en data Flashs se sont associés pour dresser un état des lieux précis de cette hausse dans les 50 plus grandes villes du pays. Cette étude révèle que Toulouse est la 16e dans laquelle le prix du gazole a le plus flambé depuis le mois d’octobre dernier.

En effet, le prix moyen du gazole (relevé sur 34 points de vente différents dans la ville, ndlr) est passé de 1,227 euro le litre en octobre 2020 à 1,574 euro en octobre 2021. Soit, une hausse de 28 %, représentant 34,7 centimes de plus par litre. « Un habitant de Toulouse débourse, pour un plein de 40 litres de gazole, 13,88 euros de plus qu’en octobre 2020 », résument les auteurs de l’étude.

Augmentation globale dans toute la France

C’est à Grenoble que le prix du gazole est le plus élevé, à hauteur de 1,634 euro le litre en moyenne, suivi de Toulon (1,597 euro) et de Rouen (1,595 euro). Dans la région Occitanie, Montpellier se classe juste derrière Toulouse, à la 17e place, à hauteur de 1,572 euro le litre. Vient ensuite Perpignan (35e), où le litre de gazole coûte 1,55 euro, puis Nîmes (43e), où il est à 1,536 euro.

Dans la région, la hausse moyenne du prix du gazole est de 28,26% en une année. Pour rappel, cette étude paraît dans un contexte de crise avec le retour des manifestations de Gilets Jaunes. Pour tenter de faire face à l’augmentation globale des prix, le gouvernement vient d’annoncer la mise en place d’un “chèque inflation” de 100 euros pour des bénéficiaires ayant un revenu inférieur à 2 000 euros par mois.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img