L’Autate demande un plan de sauvetage des transports en commun pour la banlieue toulousaine

Un rassemblement est prévu, ce 27 novembre, à l’occasion du conseil syndical de Tisséo, à l’appel de l’Association des usagers des transports de l’agglomération toulousaine et de ses environs (Autate). Elle veut alerter sur les besoins de mobilité de ceux qui vivent en banlieue.

Les bus Tisséo en site propre
Les bus Tisséo en site propre ©Saada-Schneider

Le rassemblement se tiendra au pied de l’immeuble de Toulouse Métropole, ce mercredi 27 novembre, à partir de 9 heures, durant le conseil syndical de Tisséo. L’Association des usagers des transports de l’agglomération toulousaine et de ses environs (Autate) demande un grand plan de sauvetage des transports en commun dans la périphérie.

Dans son viseur : la 3e ligne de métro dont le lancement pour un coût de 3 milliards d’euros est à l’ordre du jour. «  Depuis toujours, les décisions en la matière sont centrées sur la ville et ont développé un réseau en étoile, forcément incomplet. Les embouteillages qui sont actuellement concentrés sur la rocade le prouvent : les automobilistes se déplaçant d’une banlieue à l’autre n’ont pas d’alternatives », déplore Marie-Pierre Bès, la présidente de l’Autate.

1 heure 15 pour parcourir 15 km

L’Autate souligne que la part de déplacement en transport en commun n’est que de 14 % dans la métropole et que le temps de trajet moyen entre deux communes distantes de 15 km est d’une heure et 15 minutes : « Ce sera toujours le cas principalement dans tout l’ouest de l’agglomération avec la 3e ligne. Pourquoi continue-t-on dans les mêmes erreurs du passé ? L’équité des habitants de la métropole est-elle respectée ? » s’interroge Marie-Pierre Bès.

L’association demande au conseil syndical la reconfiguration du projet, qu’elle juge inapproprié aux besoins des 400 000 habitants de la banlieue et aux Toulousains qui travaillent à l’extérieur de la ville. Elle interpelle également les candidats aux municipales dans les communes autour de Toulouse pour qu’ils s’emparent du sujet.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.