9 activités et conseils pour les enfants en temps de confinement

Alors que personne ne sait encore avec certitude combien de temps durera la période de confinement, autant faire le stock d’activités pour occuper les enfants. Voici quelques conseils pour vivre le mieux possible ce moment hors du commun. 

©pic jumbo-com

1 – Ecouter des podcast d’histoire

Pas forcément besoin d’images pour capter l’attention des enfants. Une bonne histoire à écouter suffit amplement. Les podcasts d’histoire sont l’alternative idéale aux écrans et ont l’avantage de faire galoper l’imaginaire. De nombreuses possibilités existent sur Internet comme le site Souffleur de rêves qui propose des histoires pour tous les âges découpées en plusieurs épisodes. Une à deux fois par mois, le magazine Pomme d’Api adapte également en podcast sa grande histoire, écrite par des auteurs ou autrices et lue par de vrais parents. 18 épisodes de la Grande histoire de Pomme d’Api sont déjà disponibles. Et pour les plus grands, le podcast Petits curieux répond de manière drôle et pédagogique à la question préférée des enfants; “pourquoi ?”, avec chaque jour un thème différent.

2 – Se lancer dans des activités manuelles

C’est l’activité évidente quand on est coincé à l’intérieur. Internet et les réseaux sociaux regorgent en ce moment de propositions en la matière. Instituteurs et parents ingénieux sont nombreux à livrer leurs fiches pratiques pour fabriquer des objets, peindre, dessiner, bricoler, découper, coller…Plusieurs sites sont des mines d’inspiration comme lacourdespetits.com ou teteamodeler.com.

3 – Cuisiner en famille

Une bonne solution pour occuper les enfants, c’est tout simplement de les faire participer à la vie de la maison. Pendant la préparation des repas, il y a ainsi toujours quelque chose d’amusant pour mettre la main à la pâte : touiller, éplucher, disposer les ingrédients sur quiche ou une tarte… Des sites (par exemple ici ou ici) mettent aussi à disposition des recettes créatives à faire spécialement avec les enfants. Et de manière générale, pendant le confinement , faire participer les petits à toutes les “corvées” (débarrassage de la table, linge, ménage, rangement…) peut développer leur autonomie tout en s’avérant salutaire pour les parents.

4 – Jouer bien sûr

Ils n’ont généralement pas besoin de nous pour cela mais si l’inspiration vient à manquer, un petit coup de pouce ne peut pas faire de mal. Les bonnes idées à leur souffler sont illimitées : imaginer des aventures en construisant des cabanes avec un drap posé sur une table, faire une chasse au trésor avec des objets cachés dans la maison, se déguiser, fabriquer des déguisements, inventer des histoires, monter un spectacle, jouer au jeu du téléphone. Le site un Un jour un jeu peut être utile pour compléter la liste. Sinon, la période est bien sûr aussi propice aux bons vieux jeux de société (Memory, petits chevaux loto, jeu de l’oie, Pictionary…) ou encore à la réalisation du puzzle auquel on n’avait jamais osé encore s’attaquer.

5 – Dévorer des livres

Pas besoin de présenter les vertus des livres et de la lecture pour les enfants. De plus, bien qu’il soit compliqué actuellement de renouveler les stocks, pas d’inquiétude. Les spécialistes de la pédagogie insistent pour dire que lire et relire plusieurs fois les mêmes albums est bénéfique. En effet, la répétition est un facteur important de tout apprentissage. Mais pour faire le plein de nouveautés, des solutions sont tout de même possibles et expliquées ici.

6 – Jardiner quand c’est possible

Même si l’on ne peut tout à fait en profiter, le printemps pointe le bout de son nez. Alors que ce soit dans un jardin ou sur un balcon, essayons autant que possible d’éveiller les enfants aux bienfaits de la nature. Malaxer la terre, planter des graines ou ne serait-ce qu’arroser une plante d’intérieur est toujours une expérience enrichissante pour eux. Plusieurs modes d’emploi pour jardiner avec les enfants sont proposées sur Internet, à l’image de celui-ci.

7- Se défouler

Si les parents ont le droit de sortir faire un footing, pour les enfants, se dépenser en cette période est une autre paire de manche, surtout si l’on vit en appartement. Pour se bouger, tous les moyens peuvent donc être bons : foot dans le salon ou dans la chambre avec un ballon en mousse et des cages aménagées, tennis de table miniature avec les mains si l’on a pas de raquettes, chorégraphies de danse, challenge de petits exercices comme le gainage…Pour le défoulement total, un coussin peut faire office de punching-ball. Et là encore, les tutos en ligne ne manquent pas pour des séances de gymnastique en famille.

8 – Des pauses dans le planning

C’est un conseil qui vaut aussi bien pour les enfants que pour les parents. Alors que de nombreuses familles ont mis en place des plannings pour s’organiser durant les semaines qui viennent, il ne faudrait pas oublier d’y inscrire les temps de pause. Que l’on soit obligé de travailler ou non, que les enfants soient en âge scolaire ou non, ces temps calmes sont en effet essentiels pour tout le monde. Ne serait-ce qu’un quart d’heure, au moins deux fois dans la journée. Nos chères têtes blondes peuvent par exemple rester dans leur chambre, dans leur bulle.

9 – Continuer d’apprendre à la maison

Eh oui, fermeture des établissements scolaires ne rime pas avec vacances. Même s’il a rencontré quelques difficultés étant donné le nombre de connexions, le Centre national d’enseignement à distance (Cned) prend le relais pendant la période de confinement à travers le dispositif Ma classe à la maison qui se décline selon les différents niveaux :
-Ma classe à la maison École, de la grande section de maternelle au CM2
-Ma classe à la maison Collège, de la 6e à la 3e
-Ma classe à la maison Lycée, pour les classes de seconde et première rénovées et pour les terminales L, ES et S.

 

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.