mercredi 21 avril 2021

Contact

PolitiqueRégionales. Comment Antoine Maurice veut soutenir les associations d'Occitanie ?

Régionales. Comment Antoine Maurice veut soutenir les associations d’Occitanie ?

Pérennisation des emplois, sanctuarisation des subventions, renforcement du dialogue avec la Région… La tête de liste “Occitanie naturellement” aux Régionales, Antoine Maurice, avance ses propositions pour dynamiser les associations.

Antoine-Maurice-
©Archipel citoyen

En campagne pour les élections régionales, Antoine Maurice, tête de liste écologiste, déroule son projet. Ce dernier donne une nouvelle importance au tissu associatif, en cette période où le lien social fait cruellement défaut. « Il est primordial de refaire collectif », lance-t-il avant de citer le philosophe Alexis de Tocqueville pour qui « dans les pays démocratiques, la science de l’association est la science mère ».
D’autant que le monde associatif est particulièrement dynamique en Occitanie, 10 % des structures françaises se trouvant dans la région, soit près de 140 000. Majoritairement, elles évoluent dans les secteurs de la culture (25%), du sport (18%) et des loisirs (14,5%). « Ce sont 1,4 million de bénévoles qui s’y activent. Mais pas seulement ! Aujourd’hui, 1 salarié sur 10 travaille dans une association en Occitanie, ce qui fait de la région la deuxième de France où l’emploi associatif est le plus développé », précise Antoine Maurice.
Indissociable de la vie démocratique et véritable creuset pour l’emploi, c’est ainsi que le leader de la liste “Occitanie naturellement” fait valoir le caractère essentiel du tissu associatif. « Son développement relève d’une réelle volonté politique, celle que nous portons », scande le candidat écologiste.

Un Plan régional pour la vie associative

Pour illustrer ses propos, ce dernier suggère un Plan régional pour la vie associative. Son objectif ? Protéger la liberté d’agir des structures, et sécuriser leurs emplois. Concrètement, Antoine Maurice souhaite débloquer des aides et des formations pour permettre aux dirigeants bénévoles d’assurer pleinement leur mission. Ces fonds serviraient également à favoriser la féminisation des instances. Et dans un même temps, la tête de liste des Verts réclame un dialogue plus appuyé entre la Région et les têtes des réseaux associatifs.

Cela passe, selon le challenger par la sanctuarisation des subventions. « Elles ne doivent plus être une béquille mais valoriser réellement les initiatives collectives. Elles doivent devenir le modèle privilégié de financement des associations. » De même, les projets doivent en être clairement soutenu par la collectivité qu’il brigue, au travers d’une convention territoriale pluriannuelle, et d’une charte d’engagement entre les structures et la Région. « L’idée étant que cette dernière se mette au service des associations et non que celles-ci restent des prestataires de la collectivité », précise-t-il.
« Il convient ensuite de sécuriser les emplois au sein de ces structures », explique-t-il. Des emplois qui doivent être recentrés sur le cœur de mission des associations. « D’ordinaire, les premiers postes ouverts sont administratifs. Nous souhaitons qu’ils le soient pour mettre en œuvre sur le terrain le projet de l’organisme », précise Antoine Maurice. Une enveloppe de 15 millions d’euros y sera donc consacrée. Soit une aide à la pérennisation d’une centaine d’emplois.

Des propositions qui viennent grossir le projet électoral de la liste “Occitanie naturellement” dont les premiers colisitiers devraient être dévoilés dans le courant du mois de mars. Tous les noms qui figureront sur cette liste seront issus de mouvements écologistes, car Antoine Maurice l’a réaffirmé : aucune fusion au premier tour n’est à l’ordre du jour. « Nous porterons un projet 100 % vert, sans devoir consentir à des compromis induits par des alliances », conclut-il.

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

Articles en rapport

Quelle heure, quelle chaîne ? Tout savoir sur le quart de finale GFA-TFC

COUPE DE FRANCE - Ce soir (18h45), le Toulouse Football Club (TFC) affronte les joueurs amateurs du GFA Rumilly-Vallières pour le quart de finale...

Toulouse : 98 postes de policiers et gendarmes seront créés en 2021

En déplacement, ce lundi 19 avril, à Montpellier, Emmanuel Macron a annoncé le déploiement de 10 000 policiers et gendarmes supplémentaires avant 2022. Le...

Covid-19 : taux d’incidence en hausse et hospitalisations en baisse en Ariège

Le dernier bilan de l’Agence Régionale de Santé daté du 19 avril monte que la situation épidémique de la Covid-19 semble se calmer dans...

Dès cet été, le canal du Midi aura sa propre marque

Le canal du Midi aura bientôt sa propre marque. Un outil de communication pensé pour valoriser et faire connaître cet ouvrage de 420 kilomètres,...

Les ménages de Haute-Garonne fortement impactés par le premier confinement

L’Insee Occitanie révèle que les conséquences financières du premier confinement ont été plus importantes chez les ménages de la Haute-Garonne et du littoral. La...

Covid 19 : une aide exceptionnelle pour les éleveurs de canards d’Occitanie

Depuis ce lundi 19 avril, les quelque 2000 éleveurs de canards, pintades, cailles et pigeons d’Occitanie peuvent bénéficier d’une aide exceptionnelle, pour compenser les...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img