samedi 27 novembre 2021

Contact

PolitiqueOccitanie. 30 élus locaux, dont Jean-Luc Moudenc, soutiennent les décisions d'Emmanuel Macron

Occitanie. 30 élus locaux, dont Jean-Luc Moudenc, soutiennent les décisions d’Emmanuel Macron

30 élus locaux d’Occitanie, dont le maire de Toulouse Jean-Luc Moudenc, ont cosigné, dans le JDD de ce dimanche 18 juillet, une tribune pour « soutenir les actions annoncées par le Président Emmanuel Macron » et saluer le « courage des décisions prises ».

Moudenc tribune macron Occitanie élus locaux
Comme 29 élus locaux d’Occitanie, Jean-Luc Moudenc a signé la tribune soutenant les décisions d’Emmanuel Macron ©PS

Malgré leur « sensibilité politique différente », 382 élus locaux dont 30 en Occitanie ont cosigné une tribune publiée dans le Journal du Dimanche (JDD), ce dimanche 18 juillet, pour « soutenir les actions annoncées par le Président Emmanuel Macron » Dans le texte publié par le JDD, les signataires vantent le « courage des décisions prises par Macron » ainsi que « la clarté du cap fixé ». Que ce soit au plan sanitaire mais également économique. Parmi eux, essentiellement des maires, se trouvent Jean-Luc Moudenc, le maire Les Républicains de Toulouse, ou Vincent Térrail-Novès, maire de Balma et récent candidat aux élections régionales (ex-LR soutenu par la République en marche).

30 élus locaux d’Occitanie approuvent les décisions d’Emmanuel Macron

Dans cette tribune, les 382 élus locaux saluent tout d’abord les décisions prises en matière de politique vaccinale pour lutter contre la Covid-19. « L’objectif de vacciner tous les Français est ambitieux mais nécessaire », considèrent-ils. Ces derniers assurent d’ailleurs se tenir prêts pour « être au rendez-vous de cette nouvelle phase à la fois pour organiser la vaccination des français (…) et accompagner entrepreneurs, commerçants et responsables d’établissements publics dans la mise en place du passe sanitaire ».

Ce soutien à la politique gouvernementale dépasse le cadre de la lutte contre la Covid-19, puisque les élus à l’origine de cette tribune confient partager également « les orientations annoncées » en matière économique. Ils se reconnaissent dans la « priorité donnée au travail, à la production et au mérite » et défendent l’idée d’un « bloc », entre État et collectivités locales, incarné par un « pacte de confiance renouvelée » afin de porter la relance de l’économie.

La liste des élus locaux d’Occitanie signataires de la tribune

Alexis Armangau, maire de Fitou (Aude)
Raphaël Bernardin, maire de Saint-Sulpice-la-pointe (Tarn)
Philippe Castéran, maire de Sédeilhac (Haute-Garonne)
Hugo Cavagnac, maire de Fronton (Haute-Garonne)
Florence Cayla, maire de Sébazac-Concourès (Aveyron)
Jennifer Courtois Périssé, maire de Rieumes (Haute-Garonne)
Michel Diaz, maire de Saint-Jean-de-Barrou (Aude)
Arnaud Diaz, maire de L’hospitalet-près-l’Andorre (Ariège)
Michel Gabas, maire de Eauze (Gers)
Jean-Philippe Gérault, maire de Bellegarde-Adoulins (Gers)
Philippe Guerriot, maire de Pins Justaret (Haute-Garonne)
Marie-Lise Housseau, maire de Sorèze (Tarn)
Emmnuel Joulie, maire de Labastide Saint-Georges (Tarn)
Jean Lachet, maire de Camboulazet ( Aveyron)
Bernard Lamary, maire de Lorp Sentaraille (Ariège)
Thierry Lavit, maire de Lourdes (Hautes-Pyrénées)
Gilles Liébus, maire de Souillac (Lot)
Robert Médina, maire de Mondouzil (Haute-Garonne)
Eric Menassi, maire de Trèbes (Aude)
Jean-Luc Moudenc, maire de Toulouse (Haute-Garonne)
Patrice Panis, maire de Lédergues (Aveyron)
Elisa Panofré, maire de Recurt (Hautes-Pyrénées)
Michel Pelieu, président du Conseil départemental des Hautes-Pyrénées
Georges Ramon, maire de Belvis (Aude)
Jean-Pierre Ricco, maire de Pérols (Hérault)
Agnès Simon Picquet, maire de Les Junies (Lot)
Michel Tartie, maire de Saint-Paul-de-Jarrat (Ariège)
Vincent Terrail Novès, maire de Balma (Haute-Garonne)
Véronique Thieux Lovit, maire de Lupiac (Gers)
Bernard Verdier, maire de Castelnau Magnoac (Hautes-Pyrénées)

Nicolas Belaubre
Nicolas Belaubre a fait ses premiers pas de journaliste comme critique de spectacle vivant avant d’écrire, pendant huit ans, dans la rubrique culture du magazine institutionnel ‘’à Toulouse’’. En 2016, il fait le choix de quitter la communication pour se tourner vers la presse. Après avoir été pigiste pour divers titres, il intègre l’équipe du Journal Toulousain, alors hebdomadaire de solution.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img