dimanche 24 octobre 2021

Contact

OccitaniePerpignan. Des mesures pour limiter les nuisances sonores de l’aéroport

Perpignan. Des mesures pour limiter les nuisances sonores de l’aéroport

Des mesures expérimentales ont été mises en place afin de limiter les nuisances sonores engendrées par l’activité de l’aéroport de Perpignan.

Des mesures expérimentales ont été mises en place afin de limiter les nuisances sonores engendrées par l’activité de l’aéroport de Perpignan. / Crédit : Pixabay - CC ReA86
Des mesures expérimentales ont été mises en place afin de limiter les nuisances sonores engendrées par l’activité de l’aéroport de Perpignan. / Crédit : Pixabay – CC ReA86

“Les activités associées à l’aviation générale et aux écoles de pilotage basées sur l’aéroport de Perpignan ont engendré une recrudescence des plaintes depuis la fin du printemps 2020”, d’après un communiqué de la préfecture des Pyrénées-Orientales daté de vendredi 17 septembre.

Pourtant, les activités l’aéroport de Perpignan ne sont pas nouvelles d’après la préfecture. Pour expliquer l’augmentation des réclamations, elle évoque “une conjoncture particulière à associer à la crise sanitaire que nous traversons”. La préfecture cite notamment “une concentration des activités de formation qui n’ont pu se réaliser pendant le confinement” et envisage “une attention plus importante du public après une période de calme liée au confinement”.

Quoi qu’il en soit, une charte de bonnes conduites a été mise en place pour réduire les nuisances sonores. Avec elle, les écoles de formation et les aéro-clubs ont pris plusieurs engagements. Les plus importants concernent l’Identification “de deux zones dont le survol est à éviter (au-dessus des territoires les plus urbanisés des communes de Rivesaltes et de Saint-Estève)”, ainsi que “la limitation des tours de piste entre 9 heures et 19 heures les samedis, dimanches et jours fériés pour les écoles de formation”.

Ils s’engagent aussi à “la réalisation des tours de piste de nuit avant minuit, en privilégiant les aéronefs les moins bruyants, et, pour l’ensemble des usagers, limités à : trois jours par semaine sur la période septembre-juin ; et deux jours par semaine sur la période juillet-août.”

Pour l’heure, ces mesures sont expérimentales. La préfecture indique qu’ “elles feront l’objet d’une approbation au mois d’octobre ou au mois de novembre 2021 après consultation de la Commission consultative de l’environnement de l’aéroport de Perpignan-Rivesaltes”.

 

spot_img

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img