vendredi 4 décembre 2020
Les brèves du JT Les « oubliés » de la crise sanitaire se donnent une mort...

Les « oubliés » de la crise sanitaire se donnent une mort symbolique place du Capitole

Les « oubliés » de la crise sanitaire se sont retrouvés hier Place du Capitole. Plusieurs centaines de manifestants rassemblés afin de mettre en scène une mort symbolique.

Manifestation Place du Capitole / Marie Bégué
Manifestation Place du Capitole / Marie Bégué

Une manifestation malgré le confinement. Hier, plusieurs centaines de personnes ayant un métier jugé « non essentiel » se sont retrouvés Place du Capitole. Une action symbolique mettant en scène la mort de ces petits commerçants et autres professionnels de l’audiovisuel ou de l’événementiel par exemple.

À partir de 15h, les manifestants ont commencé à se retrouver au cœur de Toulouse. Avant toute chose, ils ont dû passer par un stand afin de se laver les mains avec du gel hydro-alcoolique. Par la suite, ils ont été placés sur des petites croix afin de respecter la distanciation sociale.

Tout a commencé par une sorte de présentation. Ils ont repris la phrase, je suis… avec le nom de chaque métier concerné par les restrictions en raison de la crise sanitaire. Par la suite, ils se sont donnés une mort symbolique. Sous le chant de l’ancien rugbyman Omar Hassan, les manifestants vêtus de noir tombaient un par un au sol. Enfin, chacun était muni d’un parapluie qu’ils ont ouvert afin de couvrir la Place du Capitole de noir.

 

Cette action était encadrée par les forces de l’ordre et tous les manifestants avaient une dérogation spéciale afin de pouvoir participer à cette action. 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport