Le Tram arrive au Parc des expositions de Toulouse : les premiers essais

Ce mercredi 16 octobre, dans le cadre des essais en ligne, Tisséo effectuera le premier roulage d’une rame de tram sur le prolongement de la ligne T1 entre les stations Aéroconstellation et le futur parc des expositions (Meett).

Une première rame de tramway va circuler, ce mercredi 16 octobre à partir de 10 heures entre la station « Aéroconstellation » terminus actuel et la nouvelle station « MEETT », futur terminus mis en service au mois de juin 2020, à l’ouverture du futur parc des expositions et du centre de conventions de Toulouse Métropole. Cette extension de 700 mètres desservira le MEETT directement sur le parvis d’entrée, permettant ainsi un accès depuis Toulouse et l’aéroport. La rame effectuera l’ouverture de la voie à une vitesse réduite d’environ 5km/h et se conformera ensuite à un programme précis de tests jusqu’à 50 km/h. Ces essais vont permettre de tester le prolongement de la ligne dans des conditions réelles et de vérifier les interfaces entre le matériel roulant, le génie civil, la ligne aérienne de contact, la voie du tram et la mise au point des carrefours routiers.

La signalisation ferroviaire pour éviter les collisions

La signalisation ferroviaire a pour objectif de tracer automatiquement les itinéraires des tramways dans les zones de manœuvre, notamment aux terminus. Ce système bascule automatiquement les aiguillages en fonction des manœuvres de retournement que les tramways doivent effectuer et transmet les informations aux carrefours routiers. Les tests sur site ont pour objectif de vérifier que les itinéraires des tramways se tracent correctement en fonction de la détection ou de la position des autres rames pour éviter toute collision. Tous les itinéraires sont testés, dans toutes les configurations possibles de rames, en mode nominal et dégradé.

La signalisation lumineuse tricolore pour gérer les flux

La signalisation lumineuse de trafic a pour objectif de gérer les flux routiers, piétons et vélos aux carrefours, en fonction du passage des rames de tram. Les tests sur site ont pour objectif essentiel de vérifier la prise en compte du tramway à l’approche d’un carrefour et la libération de ce dernier après le franchissement (priorité tramway).
Un carrefour à feux a un cycle prédéterminé (feux verts sur les différents axes) dont la durée peut varier en fonction du flux détecté. Ce cycle est interrompu lorsqu’un tramway est détecté pour créer une phase particulière qui accordera la priorité au tramway. Les essais sur site ont également pour objectif de corriger la programmation du carrefour en fonction des observations faites sur l’écoulement du trafic (réglage du temps d’approche du tramway, durée du feu de barrage, etc.). Le prolongement de la ligne T1 jusqu’au MEETT comporte deux carrefours routiers.

La ligne aérienne de contact pour distribuer l’énergie

S’agissant de la ligne aérienne de contact, les tests consistent à vérifier le fonctionnement en mode dégradé ou bien lorsqu’il est poussé à ses limites, avec une fréquence maximale de rames sur la ligne. Enfin, il faudra vérifier le système d’aide à l’exploitation, qui a pour objectif essentiel de localiser le tramway sur son trajet. Il indique également au conducteur son avance/retard par rapport à son horaire théorique. Les essais permettront de s’assurer que la rame est correctement localisée.

La vigilance est de mise pour les riverains

Sur le tronçon de ligne entre Aéroconstellation et MEETT, les personnes ne sont pas encore habituées à voir des rames circuler. La plus grande vigilance s’impose lors des traversées de la plateforme, à pied, en vélo ou en voiture. Le tramway, à la différence d’un bus, ne peut dévier de sa trajectoire et une rame de 32 mètres de long ne peut freiner brutalement. À la vitesse de 40km/h, la distance nécessaire pour un arrêt complet est de 20 mètres. La voie doit être toujours libre au passage du tram, le stationnement même de courte durée est totalement interdit sur la plateforme du tramway.

Source : communiqué de presse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.