mardi 27 juillet 2021

Contact

Les brèves du JT16% de décès supplémentaires en Occitanie par rapport à 2019

16% de décès supplémentaires en Occitanie par rapport à 2019

Exceptionnellement, pendant la pandémie de la Covid-19, l’Insee diffuse régulièrement le nombre de décès (toutes causes confondues) par jour, par région et par département. Les dernières observations en la matière font état de 16 % de décès supplémentaires en Occitanie, entre le 1er septembre et le 16 novembre 2020.

deuil décès occitanie
CC Pxhere

Entre le 1ᵉʳ septembre et le 16 novembre 2020, toutes causes confondues, 13 974 décès ont été enregistrés en Occitanie, soit 1 929 décès supplémentaires par rapport à la même période de l’année 2019, selon l’Insee. Toutes les autres régions de France métropolitaine enregistrent sur cette période un nombre de décès supérieur à celui de 2019. En Occitanie, l’augmentation est de 16 %, ce qui place la région au quatrième rang des plus fortes hausses.

À l’échelle départementale, la Lozère, l’Aveyron, le Gard et les Pyrénées-Orientales connaissent les hausses les plus marquées (entre 22% et 31% de décès supplémentaires par rapport à 2019 sur la même période). Le Gers étant le seul département de la région à enregistrer moins de décès par rapport à 2019.

Les plus de 65 ans sont naturellement les plus concernés

L’excédent de décès observé en 2020, toutes causes confondues, concerne avant tout les personnes de 65 ans et plus. Depuis le 1er mars, à partir de 65 ans, 2 597 décès supplémentaires sont enregistrés en Occitanie par rapport à la moyenne en 2018-2019 (+7%). Cette hausse est moins marquée que pour l’ensemble de la France (+12%). La baisse du nombre de décès aux âges les plus jeunes peut notamment s’expliquer par une diminution des conduites à risque (confinement, couvre-feu). En Occitanie, comme dans les autres régions, la surmortalité observée depuis le printemps concerne davantage les hommes (+7% par rapport à la moyenne 2018-2019) que les femmes (+5%).

Des décès qui ont lieu à domicile en Occitanie

Les décès supplémentaires ont surtout lieu à domicile : depuis le 1er mars, ceux-ci sont en hausse de 15% par rapport à la moyenne 2018-2019 (soit 1 620 décès supplémentaires). Les maisons de retraite de la région enregistrent 630 décès supplémentaires par rapport à la moyenne 2018-2019 (soit +12%). Enfin, le nombre de décès enregistrés à l’hôpital est quasi stable dans la région (+0,4 % contre +5% en France).

A noter que ces statistiques, arrêtées à la date du 27 novembre, sont provisoires et seront révisées à la hausse dans les prochaines semaines.

Source: communiqué de l’Insee Occitanie

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img