mardi 22 juin 2021

Contact

EconomieLes soldes d'été décalées au 30 juin

Les soldes d’été décalées au 30 juin

En raison de la crise sanitaire, les soldes d’été, dont l’organisation est strictement réglementée, débuteront le 30 juin 2021.

Soldes toulouse
© DR.

En raison des conséquences économiques de la crise sanitaire de Covid-19 pour les commerçants, les soldes d’été 2021 “débuteront le mercredi 30 juin 2021 et non pas le mercredi 23 juin 2021”, selon l’annonce du ministre de l’Économie le 27 mai 2021.
A la fin de l’été 2020, le bilan des soldes avait été plutôt positif malgré les perturbations entraînées par le coronavirus

Soldes d’été pendant un mois

Ces opérations promotionnelles se dérouleront donc, cette année, du mercredi 30 juin au mardi 27 juillet inclus et dureront 4 semaines. Certains départements de métropole, comme celui des Pyrénées Orientales, bénéficient de dates dérogatoires en raison de leur situation géographique limitrophe.
Les dates des soldes du commerce en ligne ou vente à distance (e-commerce) sont alignées sur les dates nationales du commerce traditionnel.

Des soldes réglementées

Les soldes sont encadrées par une stricte réglementation. Ainsi, les produits soldés “doivent avoir été proposés à la vente et payés depuis au moins 1 mois avant le début des soldes. Il est interdit de procéder à un approvisionnement spécialement destiné aux soldes quelques jours avant la date de début de l’opération commerciale, sans que les produits aient été proposés à la vente au préalable”.
Ensuite, la distinction entre les articles soldés et non soldés doit être apparente dans le magasin (étiquetage précis, localisation séparée), et le vendeur doit “clairement signaler les rabais proposés par rapport à un prix de référence réel”.
Il est ainsi “interdit d’augmenter le prix d’un produit avant la période des soldes, dans le but de faire croire à une offre promotionnelle plus importante qu’elle ne l’est réellement”.

Publicité mensongère

Ne pas pratiquer les réductions de prix affichées en vitrine est interdit ; cette pratique est qualifiée de “publicité mensongère”. Sous peine d’une amende de 1 500 €, toute publicité relative à une opération de soldes doit mentionner “la date de début de l’opération et la nature des marchandises soldées, si la totalité des produits de l’établissement n’est pas concernée par le déstockage”.

Source : site officiel de l’administration française

Laetitia Soula
Journaliste de presse écrite depuis plus de dix ans, Laëtitia Soula est rédactrice et photo-reporter. Polyvalente print et web, elle a également oeuvré comme secrétaire de rédaction et relations presse. Elle a travaillé pour divers titres de presse locale et collectivités territoriales (presse institutionnelle) à Paris, Marseille, en Bretagne, en Auvergne et dans le sud-ouest, avant de poser ses valises à Toulouse.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img