Départementales : Les vents seront-ils favorables à la gauche ?

Pierre Izard
Pierre Izard défend son bilan jusqu’au bout

 

Isoloir. Autour de Sébastien Vincini (patron du PS 31) les candidats socialistes et PRG restent confiants.

Par Sofiane Oignon

Hier la gauche toulousaine s’est rassemblée à son siège, rue Lancefoc. L’occasion de rappeler les principales thématiques de son programme ainsi que ses actions durant cette campagne. A quelques jours du premier tour des élections, la majorité PS-PRG s’est donc réunie autour du président du conseil général sortant, Pierre Izard, afin de détailler les différents points de son programme. Ce dernier a d’ailleurs rappelé qu’il s’agissait  « d’une élection locale ». George Méric (candidat sur le canton d’Escalquens) interviendra ensuite pour souligner l’équilibre nécessaire entre les territoires et ainsi accuser la droite de vouloir créer un clivage entre le rural et la métropole : « Le Capitole veut s’octroyer les biens du département. » Sabine Geil-Gomez (maire de Pechbonnieu) a ensuite pris la parole pour rappeler la volonté des socialistes en matière de solidarité : « La volonté de faire des politiques volontaristes. »

« FN : il trompe les électeurs »

Jean Michel Fabre (candidat sur le canton Toulouse 2) s’est également exprimé sur la question environnementale en rappelant la nécessité d’une agriculture « plus respectueuse. » Il a par ailleurs critiqué fortement ceux qui ne parlent que des enjeux européens ou nationaux durant cette campagne : « Ils trompent les électeurs. » Une allusion à peine déguisée au FN …

Le PRG par la voix de son président départemental, Christophe Delahaye, a « salué le travail de Pierre Izard » et « soutient totalement les candidats » en lice pour le scrutin de dimanche prochain. Pierre Izard est ensuite revenu sur les enjeux de l’élection : « Le Conseil général a le rôle de développer la proximité » tout en accusant la droite « de ne pas avoir de programme, de ne faire que critiquer. » Quant à la cible idéale elle est toute trouvée : « J’accuse Moudenc de vouloir récupérer l’argent du Conseil général » Ce point presse s’est conclu sur une note d’optimisme : « Les vents deviennent favorables » a même lancé Georges Méric. Cela tombe plutôt bien, le prochain bulletin météo est prévu dimanche prochain.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.