lundi 20 septembre 2021

Contact

ActualitésLes manifestations non déclarées sont interdites dans le centre de Toulouse, ce...

Les manifestations non déclarées sont interdites dans le centre de Toulouse, ce mercredi 4 août

Le préfet de la de la Haute-Garonne a décidé d’interdire l’accès à l’hypercentre de Toulouse aux manifestations non déclarées, ce mercredi 4 août.

Manifestation contre le pass sanitaire / Léo Molinié
Le préfet de la de la Haute-Garonne, a décidé d’interdire l’accès à l’hypercentre de Toulouse aux manifestations non déclarées, ce mercredi 4 août @ Léo Molinié

« Les rassemblements revendicatifs non déclarés sont interdits le mercredi 4 août 2021 », dans l’hypercentre de Toulouse. Tel vient d’en décider Étienne Guyot, le préfet d’Occitanie et de la Haute-Garonne. Il explique que l’absence de déclaration de manifestation « ne permet pas d’identifier des organisateurs en capacité de maîtriser le nombre de participants, le respect des mesures barrières et de la distanciation sociale mais aussi d’empêcher la participation de personnes extérieures susceptibles de perturber les rassemblements ». Le communiqué de presse de la préfecture évoque de précédent « troubles à l’ordre public » dans le centre-ville de Toulouse « lors des rassemblements non déclarés des 14, 17, 21, 24 et 31 juillet 2021 ».

Le périmètre de l’hypercentre de Toulouse

Précisément, il s’agissait de « violences sur personnes dépositaires de l’autorité publique, de jets de projectiles, de tentatives d’intrusion au sein de la mairie de Toulouse et de la préfecture de région, ainsi que de dégradations et d’entraves à la circulation ». Ces troubles pourraient se reproduire ce mercredi, selon les services de la préfecture. L’arrêté d’interdiction porte uniquement sur le territoire du centre-ville délimité par les boulevards (ces-derniers n’y étant pas inclus). « Ainsi, les manifestations ne sont pas interdites en tant que telles, à condition qu’elles n’entrent pas dans le périmètre de l’hypercentre de Toulouse et que les gestes barrières y soient appliqués », indique le communiqué de presse. Ce dernier rappelle enfin que « toute personne participant à ces manifestations s’exposera à une contravention de 4è classe, soit 135 euros d’amende. Les organisateurs s’exposeront à six mois d’emprisonnement et 7500 euros d’amende. »

Source : communiqué de presse

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.
 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img