vendredi 23 juillet 2021

Contact

ActualitésCovid-19 : La Région Occitanie débloque de nouvelles aides pour les étudiants

Covid-19 : La Région Occitanie débloque de nouvelles aides pour les étudiants

Lutte contre la fracture numérique, aide alimentaire ou psychologique, offres d’emploi, dépistage… Face au prolongement de la crise sanitaire, la Région Occitanie annonce la mise en place de nouvelles mesures à destination des étudiants.

Les 256 000 étudiants d'Occitanie vont bénéficier de nouvelles aides du Conseil régional ©YogendraSingh
Les 256 000 étudiants d’Occitanie vont bénéficier de nouvelles aides du Conseil régional ©YogendraSingh

Alors que la révolte gronde chez les étudiants, qui estiment être les grands oubliés de la crise sanitaire, le Conseil régional va déployer une nouvelle série de mesures à leur intention. Il s’agit de « donner un avenir à ces 256 000 jeunes qui font la force et la fierté de l’Occitanie », déclare Nadia Pellefigue, vice-présidente en charge de l’enseignement supérieur.

Poursuivre la lutte contre la fracture numérique

Cela commencera par le prolongement des aides à l’équipement numérique, pour que les cours à distance puissent se dérouler dans les meilleures conditions possibles. Une ligne budgétaire de 3 millions d’euros y est consacrée. Après la distribution, l’an dernier, de 5000 ordinateurs portables et 2000 clés 4G, un nouvel arrivage de 1000 clés 4G supplémentaires sera financé par la Région d’ici la fin du mois. Les établissements d’enseignement supérieur sont eux aussi accompagnés dans leurs achats de matériel (micro-casques, webcam, micros, tablettes avec stylet, logiciels, etc.), car « le décrochage est très rapide si la technologie n’est pas à la hauteur », constate Nadia Pellefigue.

Un soutien psychologique renforcé

Parce que « la santé mentale des étudiants continue de se dégrader, compte tenu de l’isolement et de leur peur de l’avenir », Carole Delga annonce le renforcement du dispositif de soutien psychologique mis en place. Avec notamment une augmentation de 30 à 60%, selon les sites, du nombre de consultations en présentiel, et la généralisation d’ateliers en ligne de sophrologie ou de gestion du stress. « Nous sommes là, vous n’êtes pas seul », lance Nadia Pellefigue.

Aide alimentaire et produits d’hygiène

La distribution de denrées alimentaire se poursuit sur les campus universitaires, « dans les Métropoles, mais aussi dans une vingtaine de villes moyennes, où les boursiers représentent la moitié des résidents », précise Nadia Pellefigue. 5000 paniers supplémentaires de produits frais issus des surplus agricoles régionaux leur seront proposés cette année. Il s’agit de l’opération Bien manger pour tous, à laquelle participera également le Groupe Pierre Fabre, qui mettra à disposition, dans les prochains jours, 33 000 produits d’hygiène (crème, shampoing, dentifrice, brosse à dents, etc.)

Un nouveau test de dépistage salivaire

Puisque la vaccination des étudiants n’est pas à l’ordre du jour et qu’Emmanuel Macron a annoncé qu’ils pourraient retourner à l’université un jour par semaine, « une campagne de dépistage massive est nécessaire », estime la présidente de Région Occitanie. En lien avec l’ARS et la Croix-Rouge, la collectivité va ainsi tripler ses efforts en février et mars, afin de toucher près de 2000 jeunes. Ils bénéficieront d’un nouveau test qui ne nécessite qu’un léger prélèvement de salive. Baptisé EasyCov, développé en Occitanie et validé le 23 janvier par la Haute autorité de santé, il sera disponible au sein de six centres de soins universitaires à Toulouse, Montpellier, Perpignan et Nîmes.

300 jobs étudiants à pourvoir à partir de février

Il s’agit aussi de lutter contre la précarité financière des étudiants. « Beaucoup ont perdu le petit boulot qui leur permettait de payer leurs études ou de faire leurs courses », rappelle la présidente de Région. Celle-ci a donc décidé de quadrupler le nombre de jobs qu’elle leur propose chaque année. 300 postes à temps partiel seront à pourvoir dès le mois de février et jusqu’à la fin de l’été, notamment au sein des services administratifs de la collectivité ou dans les lycées, pour renforcer les dispositifs de dépistage. Une démarche à laquelle Carole Delga souhaite associer l’ensemble des acteurs économiques et d’autres institutions, comme les villes ou les départements, avec « la volonté d’être pionnier en la matière et de donner l’exemple ».

Davantage de places dans les cursus médico-sociaux

Pour la prochaine rentrée universitaire, la Région va augmenter de 10% le nombre de places d’entrants en Institut de formation de soins infirmiers. L’objectif est de permettre l’accès en première année à presque 2 500 jeunes, soit près de 350 de plus qu’en 2019. Par ailleurs, ce mois-ci, un versement exceptionnel de 150 euros sera attribué aux 4132 étudiants boursiers en formations paramédicales et sociales d’Occitanie.

Philippe Salvador
Philippe Salvador a été reporter radio pendant quinze ans, à Toulouse et à Paris, pour Sud Radio, Radio France, RTL, RMC et BFM Business. Après avoir été correspondant de BFMTV à Marseille, il est revenu à Toulouse pour cofonder le magazine Boudu.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img