samedi 31 octobre 2020
Tarn-et-Garonne Actualités Coronavirus : Le préfet du Tarn-et-Garonne va multiplier les verbalisations

Coronavirus : Le préfet du Tarn-et-Garonne va multiplier les verbalisations

Devant l’augmentation des cas de coronavirus dans le Tarn-et-Garonne, le préfet a décidé de multiplier les verbalisations pour le non-port du masque, ainsi que les contrôles sur les lieux recevant du public.

Face à l’augmentation des cas de coronavirus, le préfet du Tarn-et-Garonne Pierre Besnard veut multiplier les verbalisations ©Prefecture du Tarn-et-Garonne

Le préfet du Tarn-et-Garonne, ce jeudi 1er octobre, a tapé du poing sur la table, compte tenu de l’accélération de la circulation du coronavirus dans le département. « Les cas positifs continuent à augmenter et je vois encore des soirées organisées avec plus d’une centaine de personnes réunies sans port du masque. Je ne comprends pas que les gens ne comprennent pas ! Le temps de la pédagogie est terminé et nous devons désormais sanctionner, lâche Pierre Besnard, un brin remonté, jeudi 1er octobre. Nous allons multiplier les verbalisations pour le non-port du masque et multiplier les contrôles sur les lieux recevant du public », a déclaré Pierre Besnard.

Un pic du nombre d’hospitalisations

Si le taux d’incidence est repassé en dessous de la barre des 100 pour 100 000 habitants, celui des cas positifs est passé de 5 % à 7 % ce jeudi 1er octobre, selon l’Agence régionale de santé Occitanie (ARS). Au nombre de 21, il y a plus d’admissions à l’hôpital aujourd’hui dans le département qu’au plus fort de la première vague et la phase 1 du plan blanc a été déclenchée. Face à cette dégradation de la situation épidémiologique, le port du masque est obligatoire, depuis ce jeudi 1er octobre, dans les centres-villes de Montauban, Castelsarrasin, Moissac et Valence-d’Agen.

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

2 Commentaires

  1. Ce n’est pas difficile… il suffit d’aller aux cités des Chaumes, des Chênes, de Beausoleil ou d’Issanchou et les agents ne mettront que quelques minutes avant d’être à court de carnets…

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport