Nouveau dimanche, nouveau récap d’actu d’une semaine de canicule : chaleur et sécheresse provoquent incendies et restrictions d’eau. Certains sabotent les terrains de golf, d’autres alertent sur les îlots de chaleur. Et pendant ce temps, James Colomina dépose son Vladimir Poutine dans un bac à sable New-Yorkais.

L’artiste toulousain James Colomina surprend les New-Yorkais avec cette sculpture de Poutine

james colomina a fait une sculpture de poutine
La sculpture a voyagé à Paris et Barcelone avant d’arriver à New-York. ©James Colomina – Instagram (@jamescolomina)

La plupart des Toulousains connaissent le style de James Colomina et ses sculptures en résine d’un rouge éclatant, (“L’Homme à la tête de pomme” par exemple, sur les allées Jean Jaurès), mais les New-Yorkais un peu moins. La surprise a donc été totale, quand une sculpture de Vladimir Poutine est apparue du jour au lendemain dans un bac à sable de Central Park. Le chef d’État russe y est représenté à cheval sur un char miniature. Toute l’histoire dans l’article.

Sécheresse. Des nouvelles restrictions d’eau dans toute la Haute-Garonne

De nouvelles restrictions d’eau entrent en vigueur dans toute la Haute-Garonne mardi 9 août afin de limiter les effets de la sécheresse. CC BY-SA 3.0 Don-vip

C’est la conséquence directe de la sécheresse et de la vague de chaleur qui frappent la France, et notamment le Sud : l’eau manque. La préfecture de la Haute-Garonne a donc annoncé un renforcement des restrictions d’eau dans toutes les communes du département dès le mardi 9 août.

Interdiction du lavage des véhicules, du remplissage des piscines privées, de l’arrosage des pelouses, espaces verts, jardins, terrains de sport, du lavage des voiries… Le Journal Toulousain fait le point.

Îlots de chaleur : un collectif a pris la température à Toulouse

Le thermomètre grimpe plus haut en ville qu’à la campagne ©Bryan Faham/JT

Canicule, sécheresse, chaleur… Le collectif “Les faiseurs de ville”, qui réalise des expérimentations urbaines pour reconsidérer l’espace public, a effectué des mesures. « À Toulouse, il fait en moyenne 4°C de plus qu’à la campagne », indique Arnaud Rivière, un membre du collectif. La raison : les îlots de chaleur, causés par la densité des constructions. Un phénomène qui prend en compte une multitude de facteurs. Plus de détails par ici.

Un incendie détruit huit hectares de végétations près de Toulouse

Un incendie s’est déclaré à Lautignac, près de Toulouse, mardi 9 août. Crédit photo : Nathan Lenne – Sdis 31.

Encore une conséquence de la sécheresse et de la vague de chaleur que subit la Haute-Garonne. Les feux se multiplient depuis plusieurs semaines dans le département. Ce mardi 9 août, l’alerte a été donnée autour de 17 heures : un incendie s’est déclaré sur la commune de Lautignac, au Sud-ouest de Toulouse. Une soixantaine de sapeurs-pompiers ont été mobilisés pour lutter contre les flammes, comme le rapporte le Journal Toulousain.

Sécheresse. Un collectif sabote deux terrains de golf de Toulouse

Un trou sur un terrain de golf. Crédit photo : CC pxhere

Deux golfs, celui de Vieille-Toulouse et de Blagnac, ont été la cible de dégradations, dans la nuit du 10 au 11 août. Trous bouchés au ciment pelouses abimées… L’action est revendiquée par le collectif “Kirikou”. Dans un communiqué de presse envoyé à plusieurs médias, dont le JT, ils expliquent avoir agi « en réponse aux dérogations d’irrigation des golfs alors qu’une sécheresse extrême frappe la France ». Une dérogation d’arrosage donnée alors que les restrictions d’eau renforcées ont été enclenchées par la préfecture. Les revendications du collectif sont à retrouver dans l’article.