mardi 3 août 2021

Contact

AveyronActualités de l'AveyronAveyron. La campagne de vaccination se poursuit tout l'été

Aveyron. La campagne de vaccination se poursuit tout l’été

La prévention et la vaccination contre la covid se poursuivent pendant la période estivale, en Aveyron.

Covid virus
En Aveyron, les autorités appellent à la vigilance et restent mobilisées. © République Française ARS.

La préfecture de l’Aveyron et l’Agence régionale de santé annoncent, dans un communiqué daté du 24 juin 2021, que la situation épidémiologique et sanitaire “continue à s’améliorer dans le département de l’Aveyron, avec un taux d’incidence de 23,4 et un taux de positivité des tests de 1,1 % sur la période du 12 au 18 juin”. Selon les autorités, la vigilance reste de mise, en raison notamment de “la circulation du variant Delta (dit « indien ») sur le territoire national et qui touche majoritairement des personnes jeunes et non vaccinées”. A ce stade de l’épidémie, ce variant, plus contagieux que le variant Alpha (dit « anglais »), est présent dans plus de 75 pays et en Europe où il a été la cause du rebond épidémique au Royaume-Uni.

Le variant Delta présent en Occitanie

Le variant Delta “a été détecté en Occitanie mais pas encore en Aveyron”. En France, il apparaîtrait déjà dans environ “10 % des prélèvements d’après les analyses de criblages réalisées par les laboratoires”. Les autorités affirment que la “meilleure protection contre cette nouvelle menace reste la vaccination, efficace aussi pour ce variant comme le montrent les résultats britanniques avec une réduction du risque de forme grave de 70% après une injection et de plus de 90% après deux injections”.

Les autorités sanitaires restent mobilisées

Le respect des gestes barrières et les réflexes de protection contre la maladie sont “plus que jamais d’actualité” avec l’arrivée de la période estivale, des mouvements de populations sur le territoire, le retour des activités collectives, des évènements sportifs, culturels et festifs.
Ainsi, les autorités sanitaires et les professionnels de santé “restent pleinement mobilisés dans la poursuite et l’adaptation des opérations de prévention, de dépistage et de vaccination”.

Sensibilisation en Aveyron

Sur le volet prévention et dépistage, l’équipe de médiateurs de lutte anti-covid de l’ARS, composée de 7 personnes formées de la protection civile, interviendra tout l’été dans les lieux touristiques et fréquentés en Aveyron pour “continuer à sensibiliser sur les gestes barrières, proposer des dépistages antigéniques ou salivaires, distribuer des auto-tests et faire la promotion de la vaccination”.
Dès le mois de mai, les campagnes de dépistage se sont intensifiées dans le département, se tenant par exemple sur le marché de Saint-Affrique ou sur l’aire du Viaduc de Millau.

Entre autres, les médiateurs seront présents sur les évènements suivants en juillet : – Fête de la Bière de Vézin-de-Lévézou le 3 juillet
– Rallye du Rouergue à Laissac puis Rodez les 8, 9 et 10 juillet
– Aire de Séverac d’Aveyron les 14 et 31 juillet
– Estivada les 22 et 24 juillet
– Plage des Vernhes au Lac de Pareloup le 23 juillet
– gare SNCF et routière le 30 juillet

Vacciner les trois quarts des adultes en Aveyron

Sur le volet vaccination, l’objectif est de “couvrir au moins les trois quarts de la population adulte aveyronnaise d’ici la fin de l’été, soit environ 23 000 personnes supplémentaires”. Aujourd’hui ce sont 147 000 personnes de 18 ans et plus qui ont reçu une première injection (65 % de cette tranche d’âge).

En ajoutant les mineurs de 12 à 17 ans qui ont commencé à venir se faire vacciner sur les centres depuis le 15 juin avec une autorisation parentale, cela représente en tout 147 800 personnes vaccinées soit 53 % de la population aveyronnaise tous âges confondus.

Les centres resteront ouverts cet été

Pour atteindre cette ambition, tous les professionnels de santé, personnels administratifs et logistiques restent mobilisés sur les centres avec l’appui des structures hospitalières et des collectivités territoriales. Ainsi les centres resteront ouverts cet été en adaptant leurs jours et horaires de rendez-vous sur les 6 bassins du département (Rodez, Millau, Villefranche-de-Rouergue, Decazeville, Saint Affrique, Espalion).

Une organisation simplifiée d’accès aux centres est mise en place :
– des rendez-vous sont disponibles à 0 ou 1 jour via doctolib ou le numéro de la plateforme téléphonique (08 00 54 19 19) ;
– les centres acceptent dans la limite des doses disponibles de vacciner sans rendez-vous ;
– le délai entre la première et la seconde injection peut être ajusté entre 21 et 49 jours durant tout l’été ;
– les personnes qui souhaitent vérifier si elles ont déjà contracté ou non la covid peuvent bénéficier d’un test sérologique dans chaque centre, juste avant de recevoir leur première injection. Si ce test est positif, une seule dose suffit et il n’est donc pas nécessaire de prendre rendez-vous pour une seconde injection.

De même, les professionnels de santé libéraux continueront cet été à vacciner leurs patients dans les officines et lieux de soins en proximité.
Les autorités encouragent donc la population à se vacciner “pour nous protéger, protéger notre entourage et retrouver une vie personnelle et collective libérée de la crainte de la maladie”.

Source : communiqué de presse

Laetitia Soula
Journaliste de presse écrite depuis plus de dix ans, Laëtitia Soula est rédactrice et photo-reporter. Polyvalente print et web, elle a également oeuvré comme secrétaire de rédaction et relations presse. Elle a travaillé pour divers titres de presse locale et collectivités territoriales (presse institutionnelle) à Paris, Marseille, en Bretagne, en Auvergne et dans le sud-ouest, avant de poser ses valises à Toulouse.
 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img