vendredi 4 décembre 2020
Les brèves du JT Stations-service. Où s’approvisionner en carburant à Toulouse

Stations-service. Où s’approvisionner en carburant à Toulouse

Une douzaine de stations-service sont en rupture totale ou partielle de carburant à Toulouse et dans ses environs. Une situation liée à des difficultés provisoires d’approvisionnement qui ne fait pas craindre de véritable pénurie. Voici la liste des points de vente à éviter, ce jeudi 2 janvier.

CC markusspiske

En raison des mouvements de grèves, certaines stations-service peuvent rencontrer des difficultés d’approvisionnement. Une situation provisoire qui, selon le gouvernement, ne donne lieu à aucune inquiétude. Six des sept raffineries nationales fonctionnant normalement, aucun risque de pénurie n’est envisagé à l’heure actuelle. Toutefois, une dizaine de stations-service de la métropole toulousaine sont provisoirement en rupture de stock totale ou partielle. Voici la liste des points de distribution de carburant à éviter.

Les stations-service en rupture totale de carburant

  • Total Access, route d’Espagne à Toulouse
  • Total route de Saint-Simon à Toulouse
  • Total Acces relais de la Pimpe, 60 boulevard de Suisse à Toulouse
  • Esso Express, Avenue de Fronton à Toulouse
  • Total Access, relais de Saint-Orens, 4 avenue de Gameville à Saint-Orens-de-Gameville

Les stations services en rupture partielle de carburant

  • Esso Express St Agne, route de Narbonne à Toulouse : E10 / sp98
  • Carrefour Market, Hers, Rue Claudius Rougenet à Toulouse : Sp98
  • Carrefour Toulouse Purpan, route de Bayonne à Toulouse : sp98 / e10 / sp 95 / diesel +
  • Total Access des Etats-Unis, avenue des Etats-Unis à Toulouse : Diesel + / gasoil / sp95
  • Hyper U, route de Castelginest à Bruguières : sp95
  • Ecomarché de Saint-Paul-Sur-Save : sp95
  • Intermarché de Venerque : Gasoil / sp 95
  • Intermarché contact de Pinsaguel : Gasoil

La liste actualisée de l’approvisionnement des stations-service est a consulter sur le site penurie.mon-essence.fr

Le gouvernement ne craint pas de pénurie

Dans un communiqué de presse datant du vendredi 27 décembre 2019, Élisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, s’est voulue rassurante et a tenu à écarter tout risque de pénurie.

Elle a ainsi précisé que ” toutes les raffineries de France métropolitaine continuent à produire, et six raffineries sur sept assurent leurs expéditions normalement. (…) Actuellement, seuls 2 dépôts sur 200 connaissent des difficultés temporaires dans leurs expéditions, et tous les autres dépôts assurent normalement leur fourniture de produits vers les stations-service. La situation ne donne donc lieu à aucune inquiétude.”

Les difficultés sont donc provisoires et la situation est susceptible d’évoluer rapidement. La CGT a notamment appelé à une action de blocage sur toutes les raffineries du 7 au 10 janvier 2020.

De son côté, la préfecture de Haute-Garonne rappelle « qu’il n’est pas nécessaire d’effectuer un plein si l’on ne compte pas faire un usage immédiat de son véhicule. Les ‘’pleins de précaution’’ ne sont d’aucune utilité compte tenu du fait que les stocks sont à un bon niveau. Ils peuvent en revanche contribuer à créer des points de tension sur certaines stations-service ».

(source : communiqué de presse)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport