Comment se déroule le contrôle sanitaire à l’aéroport Toulouse-Blagnac ?

Depuis ce samedi 1er août, un contrôle sanitaire est mis en place à l’Aéroport Toulouse-Blagnac, pour les passagers en provenance de pays où le coronavirus circule de manière très active.

test coronavirus
©geralt-Pixabay

Le premier vol concerné par le nouveau dispositif sanitaire mis en place à l’Aéroport Toulouse-Blagnac a atterri, ce samedi 1er août, à 11 heures. En provenance de Turquie, la moitié des 36 voyageurs a pu présenter un test de coronavirus négatif de moins de 72 h. Une quinzaine de bénévoles de la Croix-Rouge-Française et de l’Association départementale de la protection civile de la Haute-Garonne ont procédé au dépistage des passagers restants. Car un test désormais obligatoire, en application du décret du 27 juillet 2020, pour toute personne de 11 ans ou plus arrivant sur le territoire métropolitain par transport public aérien depuis un pays au sein duquel le virus circule toujours de manière très active.

L’aéroport Toulouse-Blagnac impliqué dans le dispositif de contrôle sanitaire

16 pays sont concernés à ce jour : Afrique du Sud, Algérie, Bahreïn, Brésil, Émirats arabes unis, États-Unis, Inde, Israël, Koweït, Madagascar, Oman, Panama, Pérou, Qatar, Serbie et Turquie. La préfecture de Haute-Garonne précise que cette liste fera l’objet d’une actualisation régulière au niveau national. Il s’agit de pays avec lesquels la frontière demeure fermée, mais avec des règles qui seront assouplies pour « la seule circulation des citoyens français qui résident dans ces pays ou des citoyens de ces pays qui disposent d’une résidence stable en France ». Deux de ces provenances concernent l’aéroport Toulouse-Blagnac : la Turquie et l’Algérie.

Source : communiqué de presse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.