Des tests obligatoires à l’aéroport Toulouse Blagnac

Seize pays sont listés comme lieu ou « la propagation du virus est la plus inquiétante ». Depuis aujourd’hui, les passagers revenant de ces pays doivent se soumettre à un test. L’aéroport de Toulouse Blagnac propose des vols avec deux pays de cette liste.

L’épidémie de coronavirus n’est pas terminée. Bien au contraire, la maladie progresse en France. Pour tenter d’endiguer la propagation du Covid-19 les autorités rendent obligatoires les tests dans les aéroports dès aujourd’hui concernant certaines destinations.

Le gouvernement a fait une liste de 16 pays jugés « à risque ». Tous les passagers revenant de ces destinations doivent se soumettre à un test. Dans cette liste on retrouve les États-Unis, l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Bahreïn, le Brésil, les Émirats arabes unis, l’Inde, Israël, le Koweït, Madagascar, Oman, le Panama, le Pérou, le Qatar et la Turquie. En plus des tests obligatoires, le nombre de passagers sera vraisemblablement limité. La frontière entre la France et ces 16 pays est déjà fermée.

Deux destinations concernées depuis l’aéroport de Toulouse Blagnac

À l’aéroport de Toulouse Blagnac, ce sont donc deux pays qui sont concernés par cette nouvelle mesure. Les passagers en provenance de Turquie et d’Algérie vont donc devoir se soumettre à ces tests obligatoires afin de pouvoir entrer en France.

En fonction du résultat au test, l’issue n’est pas la même. Si le voyageur est testé négatif, il peut entrer sur le territoire sans problème. En revanche, si le test s’avère être positif, la personne en question devra effectuer une période d’isolement de deux semaines.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.