mardi 3 août 2021

Contact

ActualitésVacances en Espagne, quelles sont les conditions à respecter ?

Vacances en Espagne, quelles sont les conditions à respecter ?

Peut-on voyager et partir en vacances en Espagne et sous quelles conditions ? Quels documents dont-on présenter ? À aller puis au retour ? Faut-il un Pass sanitaire ? Voici les règles actuellement appliquées à connaître.

Frontière espagne
Quelles sont les conditions à respecter pour aller en Espagne CC France64160

Même si Clément Beaune, le secrétaire d’État aux affaires européennes, a lancé un appel pour dissuader les vacanciers français de se rendre en Espagne, en raison d’une recrudescence de l’épidémie, les déplacement touristiques sont encore légalement possibles. En effet, l’Espagne est toujours, aujourd’hui, classée dans la liste des pays ”verts” dont les autorités française considèrent qu’il n’y a ”pas de circulation active du virus” ni ”de variants préoccupants recensés”. Ainsi, comme dans le reste des pays de l’Union européenne classés ”verts”, il n’est « actuellement pas nécessaire de justifier du motif de son déplacement, mais de obligations de tests préalables sont nécessaires », précise le site officiel du gouvernement.

Les vacances et le tourisme en Espagne sont donc légale mais le passage de la frontière est soumis à un contrôle sanitaire.

L’Occitanie : considérée zone à risque par le gouvernement espagnol

En revanche, si la France ne considère pas, pour le moment, l’Espagne comme une zone à risque, les autorités espagnoles ont, elles, classé certaines régions de France dont l’Occitanie (la Guyane, la Réunion, la Martinique, la Guadeloupe, l’Ile-de-France et la Provence-Alpes-Côte d’Azur sont également concernées) dans les zones à risque. Imposant ainsi des mesures sanitaires plus drastique pour entrer sur le territoire. Y compris par voie terrestre.

Ainsi, les personnes en provenance de ces régions, devront présenter un Pass sanitaire (certificat numérique Covid) délivré par un état européen. Ce document devra faire apparaître l’identité de son détenteur ainsi que son certificat de vaccination contre la Covid à jour, un test négatif obtenu dans les 72 heures précédent sont arrivée en Espagne ou, enfin, un certificat de guérison. « Depuis le 1er juillet, le Pass sanitaire est reconnu pour les déplacements internes à l’espace européen, sous la forme d’un certificat européen », précisent les autorités françaises.

Les chauffeurs routiers et les habitants frontaliers exemptés

Les professionnels du transport routier dans l’exercice de leur activité professionnelle sont exemptés de ces obligations, de même que les travailleurs transfrontaliers ou les habitants des zones frontalières, dans un rayon de 30 kilomètres autour de leur domicile.

Quand ont prend l’avion

Depuis le 1er juillet, tous les passagers arrivant en Espagne par voie maritime ou aérienne sont soumis à un contrôle sanitaire avant d’entrer dans le pays. Ces derniers doivent notamment remplir un formulaire de santé publique avant leur arrivée sur le territoire. Une fois ce document rempli, ils se verront attribuer un QR code à présenter au poste de contrôle sanitaire à la frontière.

Au retour

Lors du retour d’Espagne les voyageurs devront présenter leur passeport sanitaire justifiant de leur vaccination ou un test PCR ou antigénique de moins de 24 heures.

Attention, en fonction de l’évolution de la situation sanitaire, les États peuvent établir des mesures sanitaires supplémentaires si elles sont nécessaires et proportionnées (par exemple : test, quarantaine…).

Pour préparer au mieux vos déplacement à l’étranger, consultez les sites d’informations gouvernementaux mis à jours ainsi que les sites des ambassades des pays visités (ici pour l’Espagne).

 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img