lundi 29 novembre 2021

Contact

OccitanieGardGard : neuf centres de vaccination vont fermer leurs portes

Gard : neuf centres de vaccination vont fermer leurs portes

Au regard de l’évolution positive de l’épidémie dans le département du Gard, la préfecture et l’Agence Régionale de Santé ont décidé de fermer neuf grands centres de vaccination. 

vaccin pfizer centres vaccination Pamiers Ariège Gard
Neuf centres de vaccination ont ou vont fermer leurs portes dans le Gard. CC BY SA 2.0 U.S. Secretary of Defense

Alors que les trois quarts des habitants du Gard ont reçu une première injection de vaccin contre la covid-19 et que les professionnels de santé libéraux peuvent désormais bénéficier des vaccins à ARN messager (Pfizer, Moderna) dans leur cabinet, les maires de certaines communes ont sollicité la fermeture de certains centres de vaccination.

Depuis le mois d’août dernier, les centres de Vauvert et de Pont-Saint-Esprit ne sont plus en activité. Ce mois-ci, les établissements de vaccination de Quissac, Bellegarde, Les Angles, Beaucaire et Aigues-Mortes ont également fermé leurs portes. La fermeture des centres de Nîmes (aux Costières) et de Saint-Ambroix est prévue à partir de ce samedi 30 octobre.

Six centres de vaccination encore en activité

La carte des lieux d’implantation des centres de vaccination a été modifiée par Marie-Françoise Lecaillon, préfète du Gard, en lien avec l’Agence Régionale de Santé, pour s’adapter à la demande vaccinale. Six demeurent donc actifs :

  • Alès, dans la salle multisport au complexe sportif de la prairie (177, chemin des sports)
  • Bagnols, dans la salle multiculturelle (5, rue Jean Racine)
  • CHU Nîmes, dans la salle de réunion du plan Blanc (3 rue du Professeur Debré)
  • Nîmes, CPAM du Gard (14 rue du cirque romain)
  • Uzès, (2 rue Joseph Lacroix)
  • Le Vigan, à l’hôpital (31 avenue Emmanuel d’Alzon)

Situation sanitaire dans le département

Actuellement dans le Gard, le taux d’incidence de l’épidémie s’élève à 43 cas pour 100 000 habitants. C’est moins que l’incidence moyenne nationale (51). Le taux de positivité des tests s’élève à 1 % et sur les sept derniers jours, 46 nouveaux cas sont en moyenne détectés quotidiennement. La tension hospitalière est de 33 %. 69 personnes sont hospitalisées, dont 16 dans les services de réanimation. Aucun décès n’a été déploré la semaine dernière.

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img