dimanche 7 mars 2021
Ariège Actualités de l'Ariège Covid-19 : En Ariège, les jeunes de 20-30 ans sont les plus...

Covid-19 : En Ariège, les jeunes de 20-30 ans sont les plus touchés

Selon les derniers chiffres de l’Agence régionale de santé, 988 cas positifs de Covid-19 ont été détectés en janvier sur le seul département de l’Ariège, soit 245 de plus que le mois dernier. Et au regard des taux d’incidence, il semblerait que les jeunes soient les plus touchés.

jeunes masque covid CC Alexandra Koch-Pixabay
Les jeunes ariégeois, de 20 à 30 ans, affichent le taux d’incidence le plus élevé  CC Alexandra Koch-Pixabay

Au 24 janvier, la préfecture attestait de 73 132 tests de dépistage de la Covid-19 effectués en Ariège au total. 4 928 exactement se sont révélés positifs, soit un taux de 6,30 % sur les sept derniers jours. Mais ce que regarde aujourd’hui les autorités, est bien le taux d’incidence. Dans le département, celui-ci atteint 184,4 sur une semaine. Le plus surprenant étant que, contrairement aux idées reçues, ce ne serait pas les personnes âgées les plus touchées mais bien les jeunes.

En effet, les derniers chiffres de l’Agence régionale de santé (ARS) font état d’un taux d’incidence sur la population ariégeoise assez disparate selon les différentes tranches d’âge. Les plus de 65 ans affichent le taux le plus bas : 145,9. Vient ensuite les 10-20 ans : 177. Puis, les plus de 75 ans avec un taux d’incidence à 186,9. Suivi des 30-45 ans : 200,5. Les 45-65 ans les talonnant avec un taux à 204. Pour finir par les 20-30 ans dont le taux est le plus élevé à 308,1.

De même, toutes les régions d’Ariège n’affichent pas le même taux d’incidence. Ainsi, c’est dans le Pays d’Olmes que le taux est le plus important du département (271), suivi de la Haute-Ariège (241,7). En revanche, la communauté de communes Arize-Lèze semble relativement épargnée avec un taux à 96,3.

Pour rappel, 64 personnes restent hospitalisées à ce jour en Ariège. Et l’on dénombre 94 décès dans le département depuis le début de l’épidémie.

Source: communiqué de la préfecture de l’Ariège

Severine Sarrat
Au journal depuis 2008, elle en connaît tous les rouages. D’abord journaliste polyvalente, puis responsable des pages économiques, elle est aujourd’hui rédactrice en chef.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport