lundi 19 avril 2021

Contact

Les brèves du JTEmplois francs : la Haute-Garonne aide au recrutement des habitants des quartiers...

Emplois francs : la Haute-Garonne aide au recrutement des habitants des quartiers populaires

Le dispositif relancé l’an dernier après une première expérimentation en 2013 est maintenant disponible en Haute-Garonne. Il doit encourager le recrutement des personnes résidentes dans des quartiers populaires. 

Les emplois francs ont officiellement été lancés en Haute-Garonne ce jeudi 4 avril, à l’occasion des sixièmes Rencontres pour l’emploi. Cette mesure a pour but d’encourager le recrutement des habitants des quartiers populaires. Avec les emplois francs, des entreprises et associations qui embauchent un demandeur d’emploi résidant dans ces quartiers peuvent bénéficier d’une prime à l’embauche. Son montant atteint 5 000 euros par an sur trois ans dans le cas d’un recrutement en CDI, et 2 500 euros par an sur deux ans pour un CDD de plus de six mois. 

Un dispositif proposé jusqu’au 31 décembre

Le dispositif des emplois francs n’est cependant pas une nouveauté. Il a d’abord été lancé sous forme d’une expérimentation en 2013 (sous le mandat de François Hollande) par François Lamy, à l’époque ministre délégué à la Ville . L’idée a cependant été abandonnée en 2014 par manque d’intérêt de la part des entreprises. Seulement 250 contrats ont été signés alors que le gouvernement en espérait au moins 2 000.

L’initiative a été relancée l’an dernier en Île-de-France, à Lille, à Marseille et à Angers, avec quelques changements : la suppression de la limite d’âge, la revalorisation des primes pour les entreprises, ou encore la levée de l’obligation d’être inscrit à Pôle emploi depuis au moins un an. Depuis, plus de 4 500 contrats ont été signés selon les chiffres du ministère du Travail. Il est maintenant étendu en Haute-Garonne et dans près d’une dizaine de départements jusqu’au 31 décembre 2019. 

Bryan Faham

Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse
Cet article a été écrit par des élèves de l'Institut Supérieur de Journalisme de Toulouse dans le cadre d'un partenariat avec le Journal Toulousain.

Articles en rapport

Toulouse : Les commerçants arrivent sur l’application de dons alimentaires HopHopFood

HopHopFood, association qui lutte contre le gaspillage et la précarité alimentaire, se développe à Toulouse. Lancée en France en 2016, son application mobile propose...

Le marché de Noël de retour sur la place du Capitole

Le mois de décembre parait bien loin et pourtant, la mairie commence déjà à préparer le marché de Noël. L’événement devrait faire son retour...

Toulouse engage un programme de prévention contre l’isolement des seniors

La Mairie de Toulouse diffuse le programme de prévention Icope conçu par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) pour les seniors de plus de...

Toulouse. Un verger de 12 800 arbres fruitiers planté sur le domaine de Candie

Le domaine de Candie, une exploitation agricole de 220 hectares appartenant à la mairie de Toulouse, s'est enrichi de 12 800 arbres fruitiers au...

Les quais du métro Saint-Cyprien renommés par le Dal31

L’association Droit au logement (DAL) 31 a mené une action contre la vente du site de La Grave au promoteur Kauffman & Broad. Sur...

Enquête du Mouvement Sol : Quel est l’impact social de la monnaie locale ?

Ce vendredi 16 avril, le Mouvement Sol, qui développe les monnaies locales en France, présente les résultats d’une enquête sur leur impact social. Cette...

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img