mardi 1 décembre 2020
Culture Pierre-Emmanuel Barré au paroxysme de l’humour noir

Pierre-Emmanuel Barré au paroxysme de l’humour noir

CYNISME. Il sera le 7 mars prochain à la Comédie de Toulouse pour jouer son spectacle « Pierre-Emmanuel Barré est un sale con » dans le cadre du festival Les Fous Rires de Toulouse organisé par les Chevaliers du Fiel. Mais ce n’est pas la première fois qu’il se produit sur ces planches, bien au contraire. Rencontre avec un personnage haut en couleur, mais surtout en noir.

 

La première chose qui interpelle est bien évidemment le titre de son spectacle. Pourquoi Pierre-Emmanuel est-il un sale con ? Comme il le dit lui-même : « Je ne voulais pas prendre le spectateur en traître. « Pierre-Emmanuel chante la vie » ça n’attire pas le même public ». Pléthore d’entre vous ont peut-être découvert ce sympathique personnage aux cheveux grisonnants, l’an passé à l’heure du déjeuner, sur Canal+ dans la Nouvelle Édition, plateau sur lequel il a brillamment aiguisé sa plume un an durant et sur lequel il n’officie désormais plus que le vendredi.

Sur scène, le personnage ne se démonte pas et l’on pénètre avec joie dans l’univers du politiquement incorrect. Sans outrepasser les limiter de la bienséance et toujours avec une justesse qui lui colle à la peau, les thèmes qui paraîtraient pour certains fragiles sont abordés avec l’angle absolu de l’humour noir. Beaucoup en prennent pour leur grade et le rire qui en découle en devient honteusement délicieux. Car c’est dans cette lignée que s’inscrit Pierre-Emmanuel Barré : là où l’humour noir connaissait depuis quelques années un léger déclin, même s’il n’a jamais complètement disparu de l’horizon, certains artistes, dont Pierre-Emmanuel en tête, viennent redonner un coup de fouet à cet art avec lequel il est si difficile de mettre tout le monde d’accord. Alors certes, il ne faut pas s’attendre à des calembours à deux sous ou à du jeu de mots réchauffé sur la politique présidentielle : si tel est votre passion, il vaut mieux vous tourner vers une humoriste vêtue de rouge. En l’occurrence, la sauce qui nous est servie n’est pas celle de l’humoriste qui se regarde le nombril en nous parlant de son enfance ou de ses parents, les trouvailles comiques sont ici nombreuses et l’on ne s’ennuie pas une seule seconde, loin de voir un contenu consensuel vu et revu.

En plus de sa casquette d’humoriste et de chroniqueur télé/radio, Pierre-Emmanuel reste comédien. C’est dans ce cadre qu’une semaine plus tard, le vendredi 13 mars, il se produira sur la même scène de la Comédie en compagnie de Sébastien Chartier et Bruno Hausler pour interpréter Full Métal Molière. Autant le dire, cette pièce est un coup de cœur détonnant qui part dans tous les sens. Et le public ne s’y trompe pas puisque les trois compères ont triomphé à Avignon et sillonnent toute la France pour faire rire avec le bon Poquelin. L’histoire est celle de deux comédiens ratés qui prennent en otage un théâtre pour qu’on les laisse absolument jouer le répertoire classique du dramaturge. Cela donne un cocktail détonnant avec la répartie et le cynisme de Pierre-Emmanuel Barré, l’agressivité chaleureuse de Bruno Hausler, qui forme avec le premier nommé un duo parfait, rôdé jusqu’au moindre boulon, et surtout l’explosivité et l’énergie de Sébastien Chartier qui arrive dans cet imbroglio comme un cheveux dans un jeu de quilles (ou un chien sur la soupe, comme vous voulez). Un humour génial et absurde, enfin une pièce dont le contenu n’a pas déjà été vu ici et là.

Full Métal Molière – Vendredi 21 mars à 21h30 à la Comédie de Toulouse – 20/25€.

Pierre-Emmanuel Barré est un sale con – Vendredi 7 mars à 21h30 à la Comédie de Toulouse. Interdit au moins de 14 ans. Entrée gratuite sur présentation d’un organe vital appartenant à Jean-François Copé.

 

Le + : Après avoir entamé des études de biologie, Pierre-Emmanuel Barré se tourne vers la comédie. En parallèle de son spectacle « Pierre-Emmanuel est un sale con » qui tourne dans l’hexagone depuis plusieurs années, il officie en tant que chroniqueur sur France Inter et sur Canal+ dans La Nouvelle Édition.

 

Brice Christen
Le cynisme aggravé

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport