dimanche 28 novembre 2021

Contact

Culture Messmer, mission hypnose

[Culture] Messmer, mission hypnose

ILLUSION. La star médiatique de l’hypnose débarque à nouveau à Toulouse. Performances ahurissantes à coup sûr au programme. Et aussi un message que Messmer entend délivrer sans relâche : l’hypnose peut améliorer la vie.

©mirco_magliocca

Voilà un spectacle où il n’y aura pas à culpabiliser si l’on s’endort. C’est même le but du jeu pour les personnes qui seront choisies par Messmer lors de son show au casino Barrière. Le « fascinateur », comme il se définit lui-même, fait en effet étape à Toulouse dans le cadre d’une tournée-fleuve avec son spectacle Intemporel. Presque huit mois non-stop à raison de six ou sept spectacles par semaine. Mais le Stackhanoviste de l’hypnose est loin de se plaindre. Il est en mission. « Je suis en permanence en tournée depuis 25 ans. C’est le but de ma vie. À travers mes spectacles il y a un message qui consiste à démocratiser l’hypnose », lance Messmer. C’est à sept ans que le Québécois est tombé dans la marmite, après que son grand-père lui ait offert un « grimoire » sur le sujet. Le jeune Eric Normandin, de son vrai nom, comprend très vite la portée de la discipline. « J’étais fasciné par le côté mystique et le fait de découvrir que l’on pouvait faire des miracles avec la pensée. C’était presque une manière de changer le monde ! », se souvient-il. Voilà qui est rassurant, le mentaliste n’a donc pas de dons surnaturels, il a juste travaillé sans relâche des techniques de manipulation mentale. « C’est comme pour le chant, assure-t-il. On peut tous apprendre les techniques de base, mais cela ne fera pas forcément de nous un bon chanteur ». Dès l’adolescence, il pratique en parallèle l’hypnose de spectacle et l’hypnothérapie. À 20 ans, il ouvre même un cabinet sans réel diplôme mais après avoir suivi tout de même des cours de sophrologie et de psychologie. Il développe à cette époque la certitude que l’hypnose peut améliorer la vie des gens, les aider à trouver un équilibre mental, à soigner les phobies et les angoisses. Mais comme il le dit si bien, « on n’attire pas les foules avec des conférences ». Alors il délaisse la thérapie pour développer ses shows. Il ouvre les portes une à une et combat les scepticismes avec beaucoup de persuasion et un peu d’hypnose, comme auprès de la rédaction de la chaîne TF1, obligée ensuite de lui octroyer du temps sur son antenne. Avec ses performances bluffantes, Messmer s’impose très vite dans le paysage médiatique et devient incontournable. « L’hypnose de spectacle existe depuis longtemps mais j’ai su me démarquer en proposant une façon plus moderne de la présenter. De plus, la discipline a évolué, des nouvelles techniques apparaissent et l’on comprend mieux comment cela fonctionne ».

Le fascinateur a beau être devenu une star, il n’a pas perdu de vue son objectif et continue de vouloir progresser dans sa discipline. Il vit d’ailleurs chaque spectacle comme un entraînement et considère les milliers de personnes hypnotisées sur scène comme ses meilleurs ambassadeurs : « les gens que je manipule lors des spectacles découvrent souvent une partie du cerveau qu’ils ne connaissaient pas. Certains vont se renseigner par la suite auprès de thérapeutes ou essayer d’apprendre l’autohypnose. Il y a un vrai engouement ». Persuadé des possibilités vertigineuses de l’hypnose, Messmer n’est pas prêt de s’arrêter et prépare déjà la suite. « Je ne peux pas encore en parler mais on va aller plus loin encore », glisse-t-il tout sourire.

Infos pratiques : Intemporel, les 22 et 23 novembre à 20h30 au Casino Théâtre Barrière, 18 chemin de la Loge. 05 61 33 37 77. 39,50 euros.

 

 

 

Face aux multiples crises, comment retrouver la sérénité ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d'un événement d'actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img