Le Byblos : le Liban aux portes de Toulouse

IMG_1594

Le Byblos, installé place Wilson, change de concept. Désormais, les Toulousains peuvent y découvrir une cuisine typique du Liban. Elias Rijely et sa sœur Aïda, les maîtres des lieux, emmènent leurs clients sur les rivages de Beyrouth, une assiette de mezze entre les mains.  

 

Nouveau concept, nouveau décor, nouvelle carte, le Byblos fait peau neuve. Toujours situé sur la place Wilson, l’établissement jusque-là spécialisé en fruits frais et restauration rapide en tout genre, axe désormais ses menus sur la cuisine libanaise. Odeurs d’épices orientales, assiettes aux multiples couleurs… Tout ici invite à l’évasion. A deux pas du Capitole, Elias Rijely, gérant du Byblos, a choisi de faire découvrir son pays d’origine au travers de sa cuisine. « J’ai d’abord ouvert un bar à fruits à ce même endroit mais le bilan mitigé m’a conduit à repenser le concept de mon établissement », explique Elias Rijely. En réalité, le gérant du Byblos revient à sa première idée.

Arrivé en France en 1984 avec sa famille, cet ingénieur de formation se lance, dix ans plus tard, dans la restauration en ouvrant Le Cèdre, rue Bayard à Toulouse. Avec l’aide de ses parents et de sa sœur Aïda, il propose aux Toulousains une cuisine traditionnelle du Liban jusqu’en 2004, quand il décide de se lancer seul. Il rachète alors le Byblos et souhaite surfer sur « ce qui était à la mode à l’époque, la consommation de fruits frais. » Mais il y a trois mois, Elias fait les comptes et constate que le concept ne prend pas comme il l’aurait voulu. « Ma sœur rentrait alors de Boston où elle vivait et je lui ai proposé de s’associer avec moi pour relancer le Byblos, version libanaise », poursuit-il.

 

Une cuisine traditionnelle

 

La décision est donc prise et le Byblos revêt ses habits orientaux pour proposer désormais une carte composée de mezze chauds ou/et froids, de caviar d’aubergines, de purée de pois chiches, de bœuf farci aux pignons de pin et autres falafels. Aïda, en cuisine, fait partager ses talents culinaires quand Elias distille sa bonne humeur en salle, et le mélange semble prometteur. D’ailleurs, les clients ne s’y trompent pas : « De nombreux habitués du restaurant Le Cèdre reviennent aujourd’hui au Byblos et nous disent être ravis de notre retour aux sources », avoue le gérant. « Notre cuisine est familiale et nous n’utilisons que des produits frais. Je crois que c’est ce qui fait la différence » estime-t-il, « les clients d’origine libanaise nous confient retrouver réellement le goût des plats de chez eux ! » Mais rien n’empêche les promeneurs de s’arrêter dans l’après-midi pour apprécier un café accompagné de fruits frais puisque le Byblos est ouvert toute la journée, sept jours sur sept durant l’été et jusqu’au samedi pendant l’hiver. A toute heure, son en-cas, libanais ou pas !

 

 

Le Byblos

6 place Wilson, 31000 Toulouse

05.31.22.06.07

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.