vendredi 27 novembre 2020
Actualités Une nouvelle tendance à l’allure vintage

[Shop’n Saveur] Une nouvelle tendance à l’allure vintage

Beauté. Un salon de coiffure d’un nouveau genre a ouvert ses portes dans le quartier des Carmes mi-février. L’esprit très rock’n roll de Vin’s & Sharlène transporte illico quiconque pousse la porte de la jolie boutique…

« Cosy, atypique, convivial » sont les termes que choisissent Vincent et Sharlène pour définir l’univers de leur salon de coiffure. D’un côté, « Vin’s » s’occupe du corner barbier/homme et de l’autre, Sharlène chouchoute les femmes. Sharlène, coiffeuse expérimentée et styliste visagiste de talent, s’est notamment occupée de Nicolas Sarkozy et de Laurence Ferrari dans le cadre de la campagne présidentielle de 2012. Elle a décidé de quitter les bancs de TF1 pour créer « son univers girly », avec Vincent, qui n’était autre que le barbier personnel des champions à la Fédération française de surf. Amis depuis 8 ans, ils décident ensemble de se lancer un nouveau défi. Loin du concept des autres salons de coiffure, nos deux experts beauté de 24 ans ont souhaité se démarquer à travers un univers particulier au décor vintage. C’est dans l’esprit barbier d’outre-atlantique, inspiré de la passion de Vin’s, que les deux associés entendent accueillir les Toulousain(e)s dans une « boutique à l’allure du comme à la maison ».

« Je suis devenu allergique aux salons de coiffure »

Vin’s & Sharlène tiennent à faire du client une priorité absolue. « Je suis devenu allergique aux salons de coiffure, un concept à la chaîne, trop barbare à mon goût. Dans notre boutique on s’occupe d’un seul client à la fois, le client est roi », nous explique Vin’s. Ainsi, l’atypique se lie au convivial à travers des prestations personnalisées où a lieu un vrai échange et où une relation se crée. Le concept fait déjà fureur auprès d’une clientèle de tous âges et de tous horizons. Si l’ambiance peut laisser croire à des tarifs élevés, Vin’s et Sharlène mettent un point d’honneur à rendre leur salon accessible et offrent notamment 15% aux étudiants. Pour lier l’utile à l’agréable ou plutôt à l’original un bracelet ou un porte-clefs est offert aux hommes pour accéder à une remise supplémentaire. Le salon aux allures américaines est pourtant bel et bien « made in France, en collaboration avec le laboratoire français Eyrian Care», précise Sharlène. Et à l’avenir, le côté dame et boudoir devrait être encore un peu plus mis en valeur afin de réconcilier définitivement les femmes avec leurs coiffeurs.

Soledad Arque-Vazquez

 

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles en rapport