La mobilisation s’organise pour le canal du Midi

L’État, la Région Occitanie, Voies navigables de France et les Départements concernés ont signé le Plan Canal 2019-2021, pour la préservation et le développement du Canal du Midi.

Préserver le patrimoine architectural unique du Canal du Midi, le développer, valoriser les territoires qu’il traverse… Tels sont les objectifs du Plan Canal signé ce 8 novembre par l’État, la Région Occitanie, Voies navigables de France et les Départements concernés à savoir l’Aude, la Haute-Garonne, l’Hérault et le Tarn. Tous, regroupés dans l’Entente pour le Canal, ont fixé le cadre des actions qu’ils mèneront jusqu’en 2021.

Restauration de ses ouvrages, de sa voûte arborée et de ses paysages, poursuite de l’aménagement de voies vertes et cyclables sur ses berges, il s’agira notamment de développer le potentiel touristique du cours d’eau. Et d’élaborer une stratégie commerciale commune. « Chaque action que nous posons est un pas de plus vers un changement qui est déjà perçu sur le terrain, telle que la création d’une identité visuelle unique pour le Canal du Midi », se félicite ainsi Étienne Guyot, préfet de la région Occitanie.

Pour que les territoires traversés par le Canal du Midi en tirent davantage de bénéfices, le plan prévoit notamment des opérations de valorisation de l’économie locale, produits agricoles ou artisanat d’art. Et pour prolonger la fabuleuse histoire de l’œuvre de Pierre-Paul Riquet, il est question d’en faire un laboratoire d’innovation « rappelant ainsi l’audace qui était celle de son créateur lorsqu’il a décidé de relier la Méditerranée à l’océan Atlantique », précise la présidente de la Région Occitanie Carole Delga.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.