Houself : l’autonomie énergétique et alimentaire des maisons

La jeune Scop toulousaine Houself accompagne les particuliers dans leur envie d’autonomie énergétique et alimentaire, au travers de la conception de maisons. Une tendance de plus en plus marquée à l’ère post-confinement.

Houself ©Houself
Léo Jacquin, Raphaël Auria et Jacques-Yves Baumann devant leur “maison laboratoire” ©Houself

Accompagner les particuliers dans la construction de leur maison afin d’atteindre une autonomie énergétique et alimentaire, telle est l’ambition de la Scop Houself. « Il s’agit, en réalité d’assurer la conception et la maîtrise d’ouvrage des projets », précise Léo Jacquin, l’un des trois fondateurs de la société. Des architectes écolo en somme. Pourtant tous issus de la même école d’ingénierie mécanique.
« Nous avons rapidement pris conscience que travailler dans ce secteur d’activité ne nous conviendrait pas. Nous avions besoin de donner un sens à notre profession », explique le cogérant. Et c’est en visionnant un documentaire sur les maisons autonomes que germe une première ébauche du projet qui deviendra Houself. « J’ai voulu en concevoir une pour moi et j’ai rapidement pensé qu’accompagner les propriétaires à construire la leur pourrait être un bon concept », confie Léo Jacquin. Une proposition qui séduit les trois amis, qui pensent d’abord à l’édition d’un guide.
Non viable économiquement, celui-ci évolue vers un suivi personnalisé de chantiers d’écoconstruction. Après une réorientation professionnelle – Léo Jacquin s’est formé à l’économie de la construction, Raphaël Auria à l’énergie et à la thermique du bâtiment, et Jacques-Yves Baumann a passé un CAP de charpentier – les trois amis se lancent donc dans l’aventure entrepreneuriale. Houself, qui voit le jour en février 2020, propose un service d’accompagnement à l’élaboration du projet d’habitat, neuf ou à rénover, pour optimiser la performance énergétique, un service de maîtrise d’ouvrage ensuite, et bientôt de conception de jardins potagers en permaculture.

Houself réalise un réel travail d’ingénierie et de recherche pour atteindre l’autonomie des maisons

Déjà, cinq résidences ont été menés à bien et quatre autres sont en cours de réalisation. « Les clients souhaitent pouvoir maîtriser la provenance de ce qu’ils consomment, tant en terme d’énergie que d’alimentation », constate Léo Jacquin. Houself leur offre ainsi la possibilité de n’utiliser que l’énergie produite par leur maison et de se nourrir des produits issus de leur potager. « La conception d’un tel projet relève d’une réelle ingénierie et de travaux de recherche », lance le cogérant.
Pour éprouver leur technique et les matériaux de construction, les membres de la Scop dispose d’une ‘’maison laboratoire’’ de 15 m². « Nous y testons notamment des éléments biosourcés, le réemploi de certaines matières… », révèle l’un des trois fondateurs de la société. Des expérimentations qui nécessitent un budget et de multiples connaissances auxquelles se forment régulièrement les trois acolytes. C’est pour cela qu’ils ont lancé une campagne participative sur la plateforme Gofundme.com.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.