mercredi 14 avril 2021

Contact

Actualités Avec Place to B, le climat est plus sexy

[Grand angle] Avec Place to B, le climat est plus sexy

MOBILISATION. Dans une semaine débutera la COP21 à Paris. Un sommet crucial pour l’avenir, pas toujours bien compris. Pour rendre les enjeux de la conférence plus lisibles, et donc les décideurs plus responsables, le PDG d’Icom, Daniel Luciani et Cécile Varin, journaliste de métier en charge des contenus éditoriaux à Icom, ont fédéré une équipe toulousaine autour des enjeux du développement durable. Une rédaction éphémère, à la pointe des nouvelles technologies d’information et de communication, au service du climat.

Par Laurie Mécréant

Après Varsovie en 2013 et Lima en 2014, la 21e conférence des Nations unies sur les changements climatiques dite ‘’COP21’’ se tiendra au Bourget du 30 novembre au 11 décembre 2015. Pendant la première semaine du sommet, l’équipe toulousaine de Place to B va tout faire pour nous informer sur les négociations et nous préparer à la deuxième semaine de débats, celle où tout se cristallise.

Place to B est né à l’initiative d’Anne-Sophie Novel. Journaliste spécialiste de l’économie collaborative, elle a constaté à la COP16, la fameuse conférence de Copenhague en 2009, que les journalistes, soit ne maitrisaient pas bien leur sujet soit ne s’adressaient qu’à un public d’initiés. Voilà ce qui l’a poussée à lancer Place to B, dont l’objectif est de « raconter, vulgariser, valoriser et vivre le climat différemment des stéréotypes véhiculés habituellement, soit très anxiogènes, soit très complexes à comprendre », comme nous l’explique Daniel Luciani, PDG de l’agence de communication toulousaine ICOM, à l’origine de la déclinaison toulousaine du mouvement. « La volonté nationale, c’est d’arriver rendre le climat plus sexy, plus pédagogique, plus accessible ».

Avec un noyau dur d’une trentaine de personnes, Place to B Toulouse entend à la fois informer en temps réel sur les discussions du Bourget et proposer des outils innovants, pédagogiques, créatifs, culturels et ludiques à destination des communicants, des dirigeants et d’un public plus large pour s’approprier les enjeux de la conférence. Pour cela, une rédaction éphémère menée par Cécile Varin réalisera quotidiennement un journal de 30 minutes accessible sur le site placetob-toulouse.org, une newsletter et du scribing en temps réel. Surnommée « FabLab de l’info », cette rédaction hétéroclite réunira des réalisateurs, des journalistes reporter d’image, des journaliste web, des journalistes indépendants et des community manager. Grâce à son indépendance, un style « plus punchy et des outils innovants comme la datavisualisation ou les gif animés », Cécile Varin entend « toucher une audience plus large sur des questions climatiques qui n’intéressent personne».

En parallèle, le programme d’activités est chargé : des master class pour mieux comprendre la COP21, des creative factory pour inventer de nouvelles manières de communiquer, des simulations de conférence pour comprendre les différents points de vue, un concert et deux évènements phares, la journée enfance et le procès de la RSE (responsabilité sociétale des entreprises).

À l’exception d’un subside inespéré de la mairie de 5000€ pour couvrir quelques dépenses, il n’y a aucun partenaire financier. Le matériel est prêté et la centaine de personnes mobilisées travaille bénévolement. « Pas question d’en faire un enjeu financier ou de greenwashing », voilà le parti pris de l’organisateur. « Au-delà des évènements malheureux et terribles qu’on a vécus, la mutation du climat est tellement exceptionnelle qu’elle valait bien la mobilisation du plus grand nombre.» Pour l’équipe de Place to B, il y a un réel enjeu, « la vocation du projet est que la communauté du développement durable à Toulouse s’organise sur le sujet, qu’elle soit demain encore plus attentive et soudée pour faire pression positivement sur les décisions politiques et sur les choix des entreprises.»

 Si le 4 décembre vous n’y comprenez toujours rien au climat, cette fois, vous n’aurez plus d’excuse !

 

 

 

La rédactionhttps://www.lejournaltoulousain.fr
Le Journal toulousain est un média de solutions hebdomadaire régional, édité par la Scop News Medias 3.1 qui, à travers un dossier, développe les actualités et initiatives dans la région toulousaine. Il est le premier hebdomadaire à s'être lancé dans le journalisme de solutions en mars 2017.

Articles en rapport

Éveiller les enfants aux grands enjeux contemporains

Une application de sophrologie 100% toulousaine

L'application de sophrologie « Ma Bulle Sophro », créée à Toulouse, est disponible sur Apple Store depuis le mois de mars 2021. Problèmes de stress,...

Numérique. Emmaüs Connect lance une grande collecte d’ordinateurs inutilisés

Pour lutter contre l'exclusion numérique de huit millions de français, Emmaüs Connect lance une grande collecte pour récupérer les ordinateurs et smartphones non utilisés...

Tarn-et-Garonne : L’emploi salarié en baisse malgré les dispositifs mis en place

Une réunion s’est déroulé mardi 13 avril entre Chantal Mauchet, préfète du Tarn-et-Garonne et le Service public de l’emploi départemental (SPED). L’occasion de revenir...

Au Bonheur des Dames, la nouvelle librairie féministe de Toulouse

Depuis le 9 janvier 2021, une librairie féministe et généraliste, indépendante et engagée a ouvert à Toulouse. « Il manquait à Toulouse un espace entièrement dédié...

Montpellier. 12 nouvelles rues porteront des noms de femmes

Lors du conseil municipal de Montpellier de ce lundi 12 avril, les élus ont voté pour que 12 des nouvelles rues des quartiers Près...

Covid-19 : En Aveyron, les hospitalisations se multiplient

Le nombre d’hospitalisations pour Covid-19 en Aveyron a doublé depuis le début de l’année 2021. La situation épidémique se dégrade et le taux d’incidence...

Peut-être un deuxième Ntamack pour la Coupe du monde de rugby 2023 en France

Francis Ntamack, frère de l'emblématique Émile et oncle de l'inarrêtable Romain, vient d'être nommé sélectionneur de l'équipe nationale de rugby de Madagascar. https://www.youtube.com/watch?v=R2wnucJowtM Dans la famille...

Les élections régionales et départementales encore reportées

Les élections régionales et départementales sont reportées aux 20 et 27 juin 2021. Après un vote consultatif des députés, le report d'une semaine a...

Aveyron : 1 040 kilomètres de routes de nouveau limités à 90 km/h

1 040 kilomètres de routes dans le département de l’Aveyron vont être de nouveau limités à 90 kilomètres/heure. Cette décision fait suite à une...

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

Les plus lus

Au CHU de Toulouse, des essais prometteurs pour les victimes d’infarctus

Reconfinement : la colère des personnels hospitaliers du CHU de Toulouse

Pour le syndicat CGT représentant les personnels hospitaliers du CHU de Toulouse, le reconfinement n'est qu'une mesure restrictive de plus destinée à pallier les...
Economie Occitanie

Airbus et l’aéronautique en danger : scénario catastrophe pour Toulouse ?

Toulouse pourrait-elle connaître dans les années à venir le même sort que la ville de Detroit aux États-Unis, dévastée par l'effondrement de l'industrie automobile ?...
Bourg d'Oueil

Sorties en Haute-Garonne [1/6] : villages tranquilles et vallées secrètes

A l'heure où le déconfinement s'opère jour après jour en France, le département de la Haute-Garonne a une belle carte à jouer pour relancer...
station ski Superbagnères

Deux jours de ski gratuit dans les stations du Mourtis et de Luchon-Superbagnères !

Une semaine avant leur ouverture officielle, les stations de Luchon-Superbagnères et Le Mourtis offrent deux journées d’accès gratuit à leur domaine skiable, les vendredis 13...

Le plus bel arbre de France est à Sorèze, à 60 kilomètres de Toulouse

Ce mercredi 19 août, le hêtre de Saint-Jammes, à Sorèze, recevra le prix de l’arbre remarquable de l’année 2019, qui récompense le plus beau...

Urbex : 4 lieux improbables à l’abandon à Toulouse

Hôtel, maison de retraite, châteaux, restaurant universitaire, ces bâtiments se sont retrouvés abandonnés du jour au lendemain. Des lieux d'urbex figés dans le temps,...

Covid-19. Le variant breton fatal aux frelons asiatiques

Des chercheurs du Centre de recherche et d'analyses sur la cognition et la réflexologie animale de Toulouse ont observé des effondrements d’essaims de frelons...
La situation épidémique actuelle

Covid-19 : dans le Tarn, la situation épidémique se dégrade

La situation épidémique inquiète dans le département du Tarn. Le taux d’incidence est supérieur à la moyenne régionale et le taux de décès est...