lundi 21 juin 2021

Contact

Politique John Palacin : En équilibre

[Politic portrait] John Palacin : En équilibre

©Myriam Balavoine/JT

DÉTERMINÉ. Conseiller régional PS de Languedoc-Roussillon Midi-Pyrénées depuis les dernières élections, John Palacin entame son mandat avec enthousiasme. Il souhaite s’engager de façon concrète au service de l’intérêt général. Une question d’équilibre.

C’est aux côtés de la nouvelle présidente de région Carole Delga que John Palacin a accédé au poste de conseiller régional de Languedoc Roussillon-Midi Pyrénées (LRMP) en décembre 2015. « Je fais partie de cette génération de primo-élus qui participe au renouvellement politique actuel. Je découvre cette institution régionale de l’intérieur, prends mes marques et suis prêt à relever ce défi politique! » commence-t-il, entrant directement dans le vif du sujet avant de confier : « Après avoir travaillé auprès d’Arnaud Montebourg au ministère de l’Industrie, j’ai pensé à la région pour m’engager plus, agir à une échelle locale et être plus utile ».

John Palacin, également élu municipal à Luchon, dont il est originaire, depuis 2008, souhaite notamment s’impliquer dans les sujets relatifs à son territoire du Comminges et siègera aux Commissions ‘‘Montagne et Ruralité’’, et ‘’Économie Touristique’’, mais aussi à la Confédération Pyrénéenne du Tourisme et au Comité de massif. « 80% du massif pyrénéen se trouve en Languedoc Roussillon-Midi Pyrénées. Cela confie à notre région un potentiel énorme à développer », souligne-t-il, convaincu. C’est surtout les propositions et valeurs d’exigence de développement et d’égalité entre les territoires et les habitants portées par Carole Delga qui l’ont séduit. « Je considère que tous les territoires ont un avenir, et c’est en trouvant un équilibre entre tous que nous pourrons les faire vivre ensemble malgré leurs contrastes forts », précise-t-il, mettant en avant toutes les ressources et atouts de la nouvelle grande région, entre montagne, campagne et mer, qui pourront en faire un territoire global attractif.

« Tous les territoires ont un avenir »

Engagé auprès du Parti socialiste depuis 2002, ce diplômé de l’ENA est conscient du climat politique troublé dans lequel s’est déroulée la campagne pour les régionales et en fait une raison supplémentaire pour agir. « La campagne a été marquée par des évènements forts, les attentats, le score du Front national… La défiance des citoyens envers le monde politique se ressent. Notre devoir est donc aujourd’hui de répondre concrètement aux attentes des Français et ne plus les décevoir » argumente John Palacin. Ne pas perdre de vue la réalité concrète et quotidienne des gens, voilà la ligne directrice du conseiller régional, qui « ne croit pas en ce triomphe individualiste, mais en la réussite collective ». S’il prône « la politique par la preuve, les actions concrètes, moins abstraites, pour ne pas laisser une partie de la population et du territoire décrocher, essayer de ne pas laisser se creuser les inégalités », John Palacin tient à préciser les choses : les projets politiques prennent du temps, malgré l’immédiateté et la rapidité du monde ultra-connecté d’aujourd’hui. « Il faut inscrire son action dans le temps, être constant dans l’effort, rien ne se fait du jour au lendemain. Je suis là pour contribuer au travail d’une équipe au service de l’intérêt général » achève-t-il.

 

3 années phares :

2002 : Entrée au Parti socialiste

2008 : Elu au Conseil municipal de Luchon

2013 : Lancement des plans pour la nouvelle France industrielle par F. Hollande et A. Montebourg

 

Travail : Comment mettre le sexisme au placard ?

Écrivez à la rédaction !

Témoin d’un événement d’actu ?
Une info ou un avis à partager ?

spot_img

Les plus lus de la catégorie

spot_img