Pic d’interventions pour tapages nocturnes cette nuit à Toulouse

85 interventions pour tapages nocturnes en une nuit. La soirée du samedi 8 août au dimanche 9 août a été particulièrement agitée. Malgré la circulation du coronavirus, les soirées sont nombreuses.

La nuit du samedi 8 août au dimanche 9 août a été particulièrement agitée. La gendarmerie de Toulouse a dû intervenir 85 fois pour tapages nocturnes. Effectivement, cette année, les relations entre voisins sont parfois un peu tendues. En raison de la circulation toujours active du coronavirus, certains Toulousains n’osent pas vraiment sortir de chez eux. Mais d’un autre côté ils ont envie de passer du temps entre amis ou en famille. Les soirées dans les appartements se sont donc multipliées cette année. Et cela fait du bruit. Parfois trop pour certains voisins

Il faut dire qu’après des semaines de confinement les Toulousains souhaitent se changer les idées. Certains ne sont pas partis en vacances et avec la chaleur actuelle nombreux sont ceux qui veulent profiter des chaudes soirées d’été.

Pour info, il est possible de porter plainte pour tapage nocturne à partir de 22h. Pour que les forces de l’ordre interviennent, il faut que la nuisance sonore puisse s’entendre d’un logement à l’autre. L’auteur des faits risque une amende de 68€ avec une possibilité de payement immédiat ou sous 45 jours. Si ce délai est dépassé alors l’amende s’élève à 180€

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.