Featherstone vs TO XIII : Les Toulousains arrachent un play-off à domicile

Grâce à son succès 24-26 à Featherstone ce samedi (07/09), le Toulouse Olympique s’offre le droit d’accueillir le premier match de phase finale à Blagnac en terminant deuxième du classement de la saison régulière. Ce sera samedi prochain, le 14 septembre, à 15h.

©Bernard RIEU

Comme en atteste le score, il n’a pas été simple pour les Toulousains d’aller chercher ce privilège sur la pelouse des Rovers. Menés 18-0 au bout de 23 minutes, le TO a fait preuve, une nouvelle fois, d’une grosse force de caractère pour inverser la tendance. Et il en a fallu tout autant ensuite pour résister au retour Anglais. Seule ombre au tableau : la blessure à la cheville de l’ailier international français Ilias BERGAL, qui manquera le match de play-off samedi à Ernest Argelès.

Grosse entame des locaux

Egalement qualifié pour les chocs de fin de saison, Featherstone avait sur ce match l’occasion de s’emparer de la 4e place en cas de victoire (pour un play-off à domicile), et ainsi mettre la pression sur Leigh (qui se déplace à Toronto). Surmotivés, les Anglais mettent donc une grosse intensité d’entrée et parviennent à maintenir le TO dans son camp pendant les 25 premières minutes de la partie, marquant au passage trois essais. 18-0.

La révolte Toulousaine

Sous l’impulsion des joueurs du banc, les Bleus et Blancs relèvent ensuite la tête et prennent le jeu à leur compte pour répliquer en passant la ligne par deux fois coup sur coup, Mathieu JUSSAUME puis Ben EVANS, peu après la demi-heure de jeu. Ils rentrent ainsi aux vestiaires avec un retard de 10 points sur leurs adversaires. 18-8. Le deuxième acte se déroule sur le même modèle avec Dean PARATA, bien servi à l’intérieur par Mark KHEIRALLAH, qui réduit l’écart (52e), avant que Stan ROBIN ne s’ouvre le chemin de l’en-but adverse (67e). A moins d’un quart d’heure du terme, et le TO mène pour la première fois dans ce match (20-18).

Une fin de match suffocante

Le talonneur international Italien, cette fois mis dans l’intervalle par Johnathon FORD, y va de son doublé quelques minutes plus tard. Bien lui en a pris car Featherstone, poussé par son public, revient à 2 petits points dans les derniers instants. La tension est alors à son paroxysme, les Olympiens jouent à se faire peur mais heureusement, grâce à leur défense héroïque, ils arrivent à conserver cette courte avance jusqu’au coup de sifflet salvateur. 24-26, score final.

Source : Communiqué de presse

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.