Un appel aux dons contre la construction de la Tour d’Occitanie

L’association “Non au gratte-ciel de Toulouse-Collectif pour un urbanisme citoyen” ne ménage pas ses efforts pour que la Tour d’Occitanie ne voit jamais le jour. Dans un communiqué, elle appelle aux dons afin de finaliser la poursuite de deux procédures juridiques à son encontre.

Tour Occitanie Toulouse

En décembre dernier, les associations Non au Gratte-Ciel de Toulouse, Les Amis de la Terre Midi-Pyrénées, Droit au logement (Dal31) et France Nature Environnement Midi-Pyrénées ont déposé leur troisième recours au tribunal en annulation du permis de construire de la Tour d’Occitanie. Un gratte-ciel prévu à proximité immédiate de la gare Matabiau, en bordure du canal du Midi, qui culminerait à 150 mètres de haut avec ses 40 étages.

Aujourd’hui, Non au Gratte-Ciel de Toulouse-Collectif pour un urbanisme citoyen appelle aux dons pour poursuivre deux procédures juridiques en cours : le recours en annulation du permis de construire et le recours contre la modification du Plan local d’urbanisme de la Ville de Toulouse. Ce document autorise le promoteur à ne pas prévoir de logements sociaux dans le gratte-ciel et d’y réduire le stationnement vélos. « Nous sommes dans la dernière ligne droite de ces deux procédures, et il nous faut donc réunir 3 360 euros pour finaliser ce travail complexe et remarquable mené par nos avocates. C’est pour cela que nous faisons appel au soutien des Toulousains et des personnes attachées à Toulouse», explique l’association dans un communiqué.

Le souhait de faire annuler le projet

Selon les plans initiaux du maire Jean-Luc Moudenc et du promoteur de la Tour d’Occitanie, les travaux devaient débuter au premier trimestre 2019. « Sans notre appel à l’opinion publique et sans notre stratégie judiciaire, il y aurait aujourd’hui un grand trou béant à la gare Matabiau », estime Non au Gratte-Ciel de Toulouse-Collectif pour un urbanisme citoyen. « Les Toulousains se seraient retrouvés aujourd’hui en face de ce chantier en ayant en outre déjà supporté les nombreuses nuisances de cette construction à l’avenir plus qu’incertain dans le contexte de la crise économique post-Covid-19.» L’association sollicite à nouveau le public afin de « définitivement faire annuler ce projet démesuré », selon les mots du communiqué.

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.