Villeneuve XIII RL – TO XIII : Les Olympiens voyagent bien

Tony Maurel et les Toulousains concluent 2014 de la plus belle des manières ©Rieu-Patey Franck
Tony Maurel et les Toulousains concluent 2014 de la plus belle des manières ©Rieu-Patey Franck

Après avoir commencé 2014 avec une victoire sur Villeneuve XIII RL au stade Arnauné, le Toulouse Olympique boucle la boucle en l’emportant sur la pelouse des Léopards (18-22). Auteurs d’un excellent début de match, les Olympiens, qui comptaient plusieurs joueurs au repos (Planas, Bentley, Ader, White), se sont ensuite laissés endormir par le faux-rythme mis en place par les Vert et Blanc. Ils sont tout de même parvenus à réagir en l’espace de 10 minutes pour l’emporter d’une courte tête. Même si la manière n’y est pas, il faut surtout retenir la grande force de caractère dont a fait preuve le jeune collectif toulousain pour signer cette victoire, qui assure définitivement la seconde place au classement.

Mise dans de bonnes conditions par l’essai rapide (8’) de Kuni Minga, bien servi par Aaron Wood après avoir déchiré le rideau défensif villeneuvois, là encore la jeune équipe toulousaine (moins de 24 ans de moyenne d’âge avec 6 pensionnaires du Centre de formation) a réalisé 25 premières minutes exemplaires. Malheureusement, les Olympiens se sont quelque peu dispersés par la suite permettant à Villeneuve de s’infiltrer plusieurs fois jusqu’à la ligne adverse. Si la défense bleue et blanche a réussi à sauver plusieurs ballons chauds sur sa ligne, elle finit par craquer à 5 minutes de la pause avec un essai de Gautier à la suite d’une mêlée dans les 20 mètres du TO. A la mi-temps, les deux équipes sont toujours dos à dos (6-6).

Mauvaise reprise pour un excellent finish

Au retour des vestiaires, les hommes de Sylvain Houles semblent encore dans le vague, et les Léopards en profitent. Tout d’abord avec un essai du puissant Rhys Curran qui passe la ligne malgré les trois défenseurs sur lui. C’est ensuite Nicolas De Martini, lancé sur l’extérieur, qui conclut en force un beau mouvement lot-et-garonnais. Même sans les transformations, les joueurs de Rory Bromley avaient fait le break (14-6). Groggys, les coéquipiers d’Aaron Wood ont toutefois trouvé les ressources pour lancer la révolte et investir le camp des locaux. Tout d’abord, c’est le jeune demi Anthony Marion qui, peu après l’heure jeu, a joué de ses appuis pour s’arracher et aplatir. A dix minutes du terme, c’est l’inusable Bruno Ormeno, dont c’était le 100e match avec le TO, qui a redonné l’avantage aux siens, concluant ainsi une très belle action collective. Enfin, quatre minutes plus tard, l’ancien de Villeneuve, Samy Masselot, enfonce le clou après un raffut imparable sur le dernier défenseur (14-20). Dans cette fin de match folle, le TO XIII encaisse un nouvel essai de De Martini dans les derniers instants de la rencontre mais les espoirs villeneuvois finissent par s’envoler avec la troisième transformation manquée de Decarnin. Finalement, c’est le TO qui aura le dernier mot avec une pénalité de Mark Kheirallah sur la sirène. 18-22, score final.

C’est ainsi que se conclut cette formidable année pour le TO XIII, qui sera à jamais marquée dans son histoire grâce à son “double doublé” Coupe-Championnat Séniors et Juniors. Rendez-vous le samedi 10 janvier 2015 à 15h30 pour la réception au stade Arnauné, des Baby Dracs, l’antichambre des Dragons Catalans.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Le temps imparti est dépassé. Merci de saisir de nouveau le CAPTCHA.